Argenteuil Le site de la ville d'argenteuil

Jacques Tissier

Figure d’Argenteuil et de ses Coteaux, Jacques Tissier touche à tout, convictions chevillées au corps. Un personnage, un militant, un batteur aussi, qui s’investit dans les récents conseils de proximité. La jeunesse de ses 79 ans en étendard…

Bio

1933 : naissance à Paris
1956 : arrivée à Argenteuil
1993 : retraite
2013 : animation de bals

La vie à mille temps

Jacques Tissier
Jacques TissierJacques Tissier

 

«Pour mon premier boulot, je suis resté un mois dans la tôle ! » Audiard communiste se serait appelé Jacques Tissier. Chez l’Argenteuillais, le militantisme est un héritage parental qu’il a fait fructifier tout au long de sa vie. « Mon père a adhéré au parti dès sa création, en 1920 », se souvient-il. À seize ans, il suit sa route et adhère. Premier enseignement : ne pas jouer les Don Quichotte, mais créer une section syndicale. S’il n’a plus sa carte depuis 95, il reste droit et fidèle dans ses convictions. « L’homme doit primer sur l’argent. Et pour combattre les injustices, j’ai toujours été partisan de l’union de la gauche. » En parlant d’union, sa rencontre avec Roméa l’incite à « trouver un boulot sérieux ! » Titulaire d’un Cap d’optique et mécanique de précision, il entre chez Gallus à Courbevoie.
Marié, il n’est pourtant pas casé : en 15 ans, il se fait remercier deux fois. Ses activités syndicales n’y sont pas pour rien. On se prend à l’imaginer à « ventiler façon puzzle » le tôlier indélicat. Ainsi, quand celui-ci (le tôlier) s’alarme, « vous allez recommencer vos activités syndicales ? », réponse du berger à la bergère : « si vous pouvez m’acheter mes mains, ce n’est pas le cas de ce qu’il y a dans ma tête ! » Puis les débrayages de mai 68 sonnent le glas de cette première carrière. Changement de métier. Le grand Jacques monte une boîte de pub. Après quinze ans, il doit mettre la clef sous la porte mais « n’oublie pas de reclasser les copains. Je me suis dit : maintenant Tissier, qu’est-ce qu’il va faire ? »
La question lancée les lèvres serrées, presque à la Gabin. Arrive le coup de pot des décidés, qui entreprennent courageusement. La présidente de la Mutuelle nationale des fonctionnaires des collectivités territoriales cherchait quelqu’un. En un mois, il est propulsé vice-président et sillonne la France. Jusqu’à la retraite, il y a vingt ans.
L’homme sait ce qu’il veut. « Il ne faut pas que l’on m’emmerde, ni que je m’emmerde », sourit-il. Clair ? Comme la caisse qu’il sort régulièrement. Car Jacques est aussi batteur et chanteur. Vocation précoce : « Dès six ans, je tapais sur les casseroles », rappelle-t-il. Le rythme dans la peau, il apprend tout seul à tirer le meilleur des fûts et joue même les samedis et dimanches au Moulin de la Galette à Montmartre. Il n’a pas 20 ans. L’orchestre est dirigé par Marius Costes, arrangeur de Bourvil et Georges Guétary. Il ne lâchera jamais ses baguettes. Encore maintenant à presque 80 ans, son groupe Ambiance assure notamment des bals pour Argenteuil. Des minots de 40 piges qui lui permettent « de rester jeune. »
Arrivés en 1956, Jacques et Roméa se sont attachés à la commune. « Avant de rejoindre notre pavillon des Coteaux, nous sommes restés 27 ans dans un immeuble de la cité des Violettes, créant au passage une amicale de locataires », se souvient-il. On ne se refait pas. Depuis leur création en 2008, il s’investit avec autant d’acharnement dans les conseils de proximité. Infatigable, le couple, uni et complice, distribuait encore les colis de Noël, il ya quelques semaines. Pendant la séance photo, Madame glisse : « il est un peu cabot. Il adore être sur scène ! » Mais aussi très anxieux, comme souvent les joyeux chaleureux. Jacques est capable de ne pas dormir de la nuit, se souciant de l’avenir de ses proches. Un bienveillant qui tutoie naturellement au bout de trois phrases et lance avant de prendre congé : « Bon, tu as assez ? » Oui, et bien plus que cela…

S.Le.

Plan du site

Ma Mairie

Mes démarches

Ma Ville

Participation citoyenne

Actualités

Mairie d'Argenteuil

12-14, boulevard Léon Feix
BP 721
95107 Argenteuil Cedex
(France)

Tél : 01 34 23 41 00
Fax : 01 34 23 44 44