Argenteuil Le site de la ville d'argenteuil

Patrick Redon

À 59 ans, l’avocat argenteuillais Patrick Redon vient d’être élu bâtonnier du barreau valdoisien. Toujours enseignant, il tient à faire connaître la richesse des 420 avocats qui y sont rattachés.

Bio

1953 : naissance à Paris
1972 : études de droit
1992 : profession avocat
2012 : élection au barreau du Val-d’Oise
(bâtonnier)

L’avocat du fiable

Maitre Patrick Redon
Maitre Patrick RedonMaitre Patrick Redon

Des intonations à la Delon, un regard d’azur à la Jean Piat et une robe aussi noire que la pochette de l’album de Motörhead émergeant d’une des piles de disques parsemant son bureau. Maître Patrick Redon, nouveau bâtonnier du barreau du Val-d’Oise, avocat argenteuillais depuis vingt ans, n’est pas qu’un physique. Esprit curieux, inconditionnel du rock des années soixante-dix qui ne déteste pas Muse et Nirvana, ancien footballeur amateur, il aurait pu devenir chauffeur de bus à la Ratp, comme papa. Ligne 95, celle qui finit sa course au Nord du XVIIIe parisien où Patrick a passé son enfance. Arrivé à la barre par hasard, il y est resté par conviction. « J’étais nul en maths, alors j’ai fait du droit. » Déplions le raccourci. « Après le bac et une première tentative à Assas, j’ai repris mes études à Villetaneuse. Il est difficile d’évoluer sans faire d’études. » Deux enseignants passionnants se font déterminants, comme souvent. Il suit leur exemple et se retrouve maître de conférences, toujours à Paris 13, où il enseigne toujours. Très attaché à la transmission, il devient en parallèle avocat. Depuis 1992, il est spécialisé dans le droit immobilier et le droit du travail. Chaleureux et affable, il carbure davantage à l’humain qu’à l’effet de manche de prétoire. « Je crois beaucoup à notre rôle de conseil et d’assistance. Respecter en amont les règles juridiques permet d’éviter les contentieux », explique celui qui favorise toujours la négociation. «J’apprends beaucoup sur l’homme».
Quand quelqu’un s’assoit dans mon bureau, c’est un inconnu. Et je découvre un univers à chaque affaire », confirmet- il, balzacien. Visiter un atelier de mécanique ou un supermarché à l’aube « est passionnant », rayonne-t-il. Fuyant les a priori, il instaure des relations de confiance tout en sachant refuser une procédure « si l’on sait que l’on va dans le mur ». Le droit, ce sont aussi des kilomètres de textes. Logiquement amoureux de la langue française, le nouveau bâtonnier semble toujours en quête du terme adéquat. D’ailleurs, s’il ne rate pas un concert des Stones, il déteste les anglicismes. « Un exemple : tireur isolé est quand même plus explicite que snipper », s’emporte-t-il, bonhomme. On n’a pas osé le lancer sur les « coaches » et autres « check-lists » de peur de le voir sortir la sulfateuse.
Mais pourquoi consacrer trois jours par semaine à l’ordre des avocats du Tribunal de grande instance de Pontoise, le seul du Val-d’Oise ? Pas pour l’égo, mais pour « lutter contre une forme de snobisme voulant qu’un juriste parisien sera plus efficace ou prestigieux. Nous avons dans le département plus de quatre cents avocats tout aussi compétents », insiste-t-il. Pendant deux ans, Patrick Redon sera également leur représentant auprès des administrations et juridictions. Pas du tout attiré par le pouvoir de la fonction. « Gardons les pieds sur terre, il est très relatif… », sourit cet homme plein d’humour et d’autodérision. Comme lorsqu’il explique avoir dû oublier sa carrière de footballeur amateur après son mariage. Madame, également avocate, est d’ailleurs à l’origine de leur installation à Argenteuil. Y ouvrant son cabinet à la fin des années soixante-dix. « Je l’ai rejointe il y a plus de vingt ans et nous ne sommes jamais partis », termine-t-il, regrettant que « les atouts de la commune » ne soient pas assez connus. Aussi prosélyte que fidèle.


S.Le.

Plan du site

Ma Mairie

Mes démarches

Ma Ville

Participation citoyenne

Actualités

Mairie d'Argenteuil

12-14, boulevard Léon Feix
BP 721
95107 Argenteuil Cedex
(France)

Tél : 01 34 23 41 00
Fax : 01 34 23 44 44