Argenteuil Le site de la ville d'argenteuil

Cécile Deste

La musique est en passe de devenir son métier. Représentant la France pour l’édition 2013 de Du haut des airs, la trentenaire Cécile Deste devrait sortir son premier album à l’automne.

Bio

1979 : naissance à Pont-à-Mousson
2004 : arrivée en région parisienne
2007 : installation à Argenteuil
2013 : Du haut des airs ; premier album« The Awakening »
> CecileDeste.blogspot.fr

Cecile Deste
Cecile DesteCecile Deste

Bashung disparu, le rock français manque de coffre. Du coffre, sortir deux trésors, les paroliers Boris Bergman et Jean Fauque. Plumes d’une légende (ndlr : Bashung). La chanteuse argenteuillaise Cécile Deste cherche, elle aussi, son « bel auteur ». Pour écrire des textes à la hauteur de ses composition spop-folk. Grande fan des Beatles, elle se dit davantage mélodiste. Du coup, sur son premier album, elle ne signe que les textes en anglais. Shakespeare, joli paravent de pudeur.
Vertige de l’amour de la musique qui sera resté longtemps lové au fond du jardin secret, cantonné aux groupes du lycée, aux chorales. « J’ai poursuivi mes études de commerce jusqu’au bout pour ne pas avoir à prendre de décision », sourit-elle malicieuse. Elle finit par rejoindre une start-up vendant de la musique celtique en ligne. Ce que l’on appelle une niche. Qui s’écroule. Direction la grande distribution et ses équipes à manager…
Mais, très vite, elle plaque tout et se lance enfin dans la musique. « Je savais que c’était le bon chemin ! » Coup de coeur en parallèle pour une maison du Val-Notre-Dame, où elle s’installe. Cécile intègre un cursus d’auteur-compositeur-interprète à la Manufacture Chanson à Paris et y rencontre son guitariste et arrangeur. Intuitionsconfirmées. « La musique est mon plaisir et ma vocation. » Depuis 2008, elle reprend des cours de piano et de chant au conservatoire d’Argenteuil. En version jazz. Cécile ne manque pas d’ambition mais sait prendre son temps. Pour plus tard, Madame rêve de concept-album. En attendant, l’on peut jeter une oreille sur les quatre titres disponibles sur son site Internet. Des compositions qui se nourrissent notamment de ses voyages. Au Nord de Londres, où elle est assistante de français pendant un an, ou à Bordeaux, pour ses études de commerce. Elle a même passé six mois en Nouvelle-Zélande. Une âme voyageuse solidement ancrée dans les terres de l’Est. De Lorraine précisément. Pays de brasseurs et de sidérurgie vacillante, d’hommes contrastés,fragiles et résistants, des faux-froids. « Toute ma famille et mes racines sont là-bas », explique-t-elle, soulignant son signifiant nom de scène : Deste.
Après plusieurs auditions, elle vient d’être embarquée dans une « expérience extraordinaire». Le projet Du haut des airs, né à Montréal, défend la francophonie et regroupe quatre artistes, belge, suisse,canadien et donc français. « Quelle est la mission ? » Reprendre quinze titres ayant marqué la chanson d’ici en 2012 :Françoise Hardy, Olivia Ruiz, ou, plus ardu, Disiz et Lescop. À l’heure où les scènes sont difficiles à décrocher, cela lui a récemment permis de jouer à Clichy-sous-Bois et en première partie de Rose le 29 mars dernier à Vauréal. Plus tard, s’annoncent les Francofolies de Montréal (14-23 juin) et de Spa (17-21 juillet). Sans oublier qu’en parallèle, elle officie dans des spectacles jeune public et au sein du « Bidiboum Quartet» aux reprises décalées. Comme une Ode à la vie, ode à la poésie…

S.Le.

Plan du site

Ma Mairie

Mes démarches

Ma Ville

Participation citoyenne

Actualités

Mairie d'Argenteuil

12-14, boulevard Léon Feix
BP 721
95107 Argenteuil Cedex
(France)

Tél : 01 34 23 41 00
Fax : 01 34 23 44 44