Argenteuil Le site de la ville d'argenteuil

Nicolas Mouton

À 45 ans, ce chercheur en lettres modernes est devenu l’un des spécialistes français de Louis Aragon.
Son amour passionné des livres et des auteurs illumine un petit pavillon du Val-Notre-Dame.

Bio

1913 : installation des grands-parents à Argenteuil
1968 : naissance à la clinique Héloïse (aujourd’hui devenue la maison pour personnes âgées Médicis)
1982 : mort de Louis Aragon
2013 : présentation du livre « Aragon, un destin français » (P. Juquin) à la librairie Le Presse-papier
2014 : soutenance de thèse

Nicolas Mouton, ou la gourmandise littéraire

Nicolas MoutonL’Académie nous salue d’un regard pétillant. Effervescence de la passion préférée à l’autorité amidonnée de la vérité assénée. Nicolas Mouton ponctue ses phrases d’un rire heureux. Il vient juste de se faire un petit shoot de bonheur. Et c’est de la bonne, puisée à l’encre des yeux d’Elsa. Qu’on nous pardonne l’hasardeuse référence. Littéraire pur jus, Nicolas Mouton est tombé raide dingue des écrits de Louis Aragon et de sa femme Elsa Triolet. Lycéen, c’est un pilier de la bibliothèque d’Argenteuil qui porte leur nom. « Elle possédait une merveilleuse collection de leurs oeuvres complètes », se souvient-il. Il n’a plus ensuite refermé ces précieux volumes. Accumulant au contraire les documents, mû également par le plaisir de la recherche.

Aragon, sans en faire une icône intouchable, devient son sujet d’étude. C’est que le p’tit Louis était un grand pisse-copie. Mais avec du style ! Écrivant quotidiennement articles, romans ou poèmes. À la fin de sa vie, il a légué l’ensemble de ses archives et manuscrits, ainsi que ceux d’Elsa, au Centre national de la recherche scientifique (Cnrs). Nicolas Mouton dépend d’un de ses instituts exploitant ce formidable fonds. « En plus de nos publications et colloques, je suis très attaché à sortir nos connaissances du cadre universitaire », assure-t-il. Il donne donc des conférences à l’université Inter-Âges d’Argenteuil.

Le chercheur, « très sensible à la voix », s’est concentré sur les archives audiovisuelles d’Aragon. « Il parlait comme il écrivait. Un français pur, recherché. » Sa matière première provient de l’Institut national de l’audiovisuel (Ina), des brocantes aussi ou même d’un héritier dépité ne sachant que faire de sa collection des Lettres françaises, la revue que dirigeait l’auteur. Leur transcription devrait devenir un livre, coédité l’année prochaine par l’Ina et Gallimard. Nicolas évoque l’écrivain avec gourmandise, un séducteur au talent foisonnant. « Sa langue est très lyrique, chantée et imagée. Le lire est presque grisant. Sans oublier qu’il a participé au surréalisme et fut communiste puis résistant », rappelle Nicolas Mouton.

Et Argenteuil dans tout cela ? Une aïeule y a travaillé à l’ancien hôpital et ses grands-parents, ouvriers, furent les premiers à obtenir en 1913 le droit de construire dans les bois du Val-Notre- Dame. La famille n’a pas bougé depuis. Si Nicolas a étudié les lettres modernes à Nanterre, c’est bien au conservatoire du boulevard Héloïse qu’il a appris le piano. Il tient d’ailleurs à saluer sa professeure, Claudine Ladurée. « Beaucoup de choses que j’ai apprises en musique me servent pour l’étude des oeuvres littéraires. Qu’il s’agisse de la sonorité des mots ou de la mélodie des phrases. OEuvres qui sont un moyen d’assimiler et ordonner le monde qui nous entoure. » Il anime des rencontres à la librairie Le Presse-papier, dévore aussi Diderot, Stendhal et Jérôme Garcin, en écoutant les plumes de la ritournelle : Brassens, Ferrat ou Juliette. Une passion sensuelle, de celles qui font caresser un galbe de peau ou le cuir de la couverture d’une édition rare. Oui, un amoureux des lettres. « Ce qui importe avant tout, c’est le plaisir », confirme-t-il. Cqfd.


S.Le.


Louis Aragon: Poète, romancier et journaliste français, il fut l’un des animateurs du dadaïsme parisien et du surréalisme. Nombre de ses poèmes ont été mis en musique et chantés (Léo Ferré, Jean Ferrat…).

Plan du site

Ma Mairie

Mes démarches

Ma Ville

Participation citoyenne

Actualités

Mairie d'Argenteuil

12-14, boulevard Léon Feix
BP 721
95107 Argenteuil Cedex
(France)

Tél : 01 34 23 41 00
Fax : 01 34 23 44 44