Argenteuil Le site de la ville d'argenteuil

Mourad Amirkhanian

À 37 ans, Mourad Amirkhanian affole les jurys et sillonne les scènes d’Europe. Chanteur lyrique arménien, il a rejoint Argenteuil et sa « riche histoire » il y a deux ans.

Bio

1976 : naissance en Arménie
2001 : arrivée à Paris
2011 : installation à Argenteuil
2013 : deux concerts salle Gaveau

« Merci la France !... C’est l’Arménie qui se souvient »


Dimanche 8 décembre, 17h
Salle Gaveau, 45/47 rue La Boétie Paris 8e
Infos et réserv. > SalleGaveau.com


Mourad AmirkhanianUn parcours jalonné de signes. Décidé, un rien mystique, l’homme est un rêveur qui agit. « Je ne suis pas sur Terre et en France pour rien. Mon destin est lié à ce pays », lâche d’emblée Mourad Amirkhanian. Qui se dit béni des dieux de l’opéra. Un outré taré ? Démonstration du contraire.

Ouverture. Arménien, Mourad tombe dans le chant à trois ans, gentiment poussé par maman. En véritable agent du prodige, elle lance d’admiratifs « si vous entendiez sa voix… » À force de travail au conservatoire, il devient chanteur d’opéra professionnel à la large tessiture, à la fois basse et baryton. Puis Mourad s’exile en France. Pas un choix, une évidence.

Mouvements telluriques. 1988. Du haut de ses 11 ans, Mourad voit l’Arménie s’écrouler. Un séisme emporte des milliers d’habitants et décime sa famille. « Je suis venu en France pendant deux mois. Elle m’a consolé. Mais après être reparti dans mon pays, j’ai senti que la France m’appelait. J’ai choisi de revenir, même si je neconnaissais pas sa langue ni ses fromages », sourit-il. Loyal, droit, Mourad remercie son pays d’adoption, faut voir comme. Dans un français maintenant impeccable, il se dit très attaché à l’intégration et se fait chanteur-bâtisseur perpétuel d’un pont entre ses deux pays. « J’ai longtemps peu parlé de mon histoire : je ne voulais pas que l’on fasse appel à moi pour cela mais pour la qualité de mon travail. » Alors maintenant que les contrats tombent, il s’ouvre, un peu, discrètement.

Et s’engage, multipliant les concerts caritatifs. « Je suisaussi venu pour continuer de progresser, Harmonies de l’Arménie À 37 ans, Mourad Amirkhanian affole les jurys et sillonne les scènes d’Europe. Chanteur lyrique arménien, il a rejoint Argenteuil et sa « riche histoire » il y a deux ans. rencontrer les plus grands chanteurs d’opéra comme Cecilia Bartoli. Si c’est une mise en danger de leur demander leur avis, c’est important de savoir ce qu’ils pensent de moi », insiste-t-il. Remportant de nombreux concours, il décroche même en 2004 les félicitations du jury à l’École normale de musique de Paris. Lorsque Mourad y passe le diplôme supérieur d’exécution en chant. Comme un refrain : toujours plus loin. Généreux dans le travail, sa quête de perfection n’a rien de malsain mais doit autoriser toutes les libertés.

Ville de c(h)oeur. Installé il y a deux ans à Argenteuil après une décennie passée à Paris, il y a trouvé « un espace pour travailler et chanter sans gêner personne, même à 4h du matin. Et je cherchais une ville avec une histoire. » En inconditionnel de Monet et Caillebotte, ce « havre de calme si proche de Paris » s’est imposénaturellement. S’il monte deux fois cette année sur la scène de Gaveau, la prestigieuse salle de concert parisienne, il tient aussi à se produire un jour sur celle du Figuier blanc. Artiste lyrique, il se fait parfois exubérant, sans jamais tomber dans l’outrance. Et se dit maintenant à la recherche d’un agent. « Je préfère penser aux oeuvres qui me sont confiées que de chercher des contrats ».

Point d’orgue. Extrêmement sensible, les applaudissements lui « procurent un bonheur total. Je me retiens parfois pour ne pas pleurer ». Mourad a chanté le requiem de Mozart à l’église de La Madeleine, se produit partout en France et en Europe, tout en rêvant sérieusement de trois temples de l’art lyrique : la Bastille de l’Opéra de Paris, la Scala de Milan et le Metropolitan new-yorkais. Sûr de lui, de son talent… et sans fausse modestie.

 

S.Le.

Plan du site

Ma Mairie

Mes démarches

Ma Ville

Participation citoyenne

Actualités

Mairie d'Argenteuil

12-14, boulevard Léon Feix
BP 721
95107 Argenteuil Cedex
(France)

Tél : 01 34 23 41 00
Fax : 01 34 23 44 44