Argenteuil Le site de la ville d'argenteuil

Émilie Fisset

Ingénieure de pointe, Émilie Fisset a quitté Argenteuil pour la Grande-Bretagne. Une réussite exemplaire pour une grande sportive au dynamisme décoiffant.

Bio

1981 : naissance à Colombes
1995 : championne de France minime de saut à la perche
2007 : installation à Londres
2013 : fête ses 6 ans au sein d’Hexcel

Valentine, accueil de loisirs d'Orgemont
Valentine, accueil de loisirs d'OrgemontValentine, accueil de loisirs d'Orgemont

Puissance de sa bécane : 500 cm3. Orthophonistes : un temps muets face à son débit de mitraillette. Émilie Fisset : ingénieure argenteuillaise volontairement exilée au Royaume-Uni, participant à la conception de fibres de carbone utilisées dans l’aéronautique. Pour tout dire : une femme pressée, mais pas une agitée. Notre trentenaire a ce qu’il faut dans le ciboulot et ne manque pas d’huile de coude. Montée sur ressorts, elle trace sa voie sans papillonner inutilement. Et affiche un parcours exemplaire : licence de chimie, maîtrise sur lesmatériaux puis école polytechnique universitaire, le tout à Paris.

Arrivée à 10 ans au Val-Notre-Dame, elle se souvient des expériences fascinantes et déterminantes des cours de chimie du lycée Georges-Braque. Et balaie d’un revers de main les tenaces et funestes clichés. « Venir d’Argenteuil ne m’a jamais gênée dans mon cursus. Si l’on est sérieux, il n’y a pas de problème. » On la retrouve donc au nord de Londres, oeuvrant main dans la main avec les chimistes de la multinationale Hexcel. « Nous produisons des fibres de carbone imprégnées de résine que l’on vend à Airbus ou Boeing. On les retrouve dans certaines pièces de leurs avions », détaille Émilie.

Haut niveau technologique, pointu comme un cockpit de supersonique. Les hommes en blouse blanche débusquent une nouvelle molécule ? Elle a l’honneur et l’immense responsabilité de la tester. D’autant que la pétillante jeune femme saute d’un avion à l’autre, du centre de production de Lyon à celui de Salt Lake City. « Au départ, je voulais être professeure de physique-chimie. Mais la physique n’était pas ma tasse de thé », se rappelle-t-elle. D’ailleurs, en parlant de thé, l’Angleterre est-elle le fruit du perfide hasard ? Due à une secrète passion pour les bibis pastel ? « J’y ai rejoint mon futur mari », corrige-t-elle. Mais attention, à une condition : avec un boulot en poche. Émilie Fisset a l’indépendance farouche et le talent qui fait mouche. Boulot décroché dès le premier entretien et déjà chez Hexcel.


Si leurs chemins se sont séparés, c’est sur un stade qu’ils s’étaient croisés. « Comme mes parents d’ailleurs, souritelle. J’étais juge lors des Championnats du monde d’athlétisme à Saint-Denis en 2003, et lui, anglais d’origine turque, travaillait pour la marque de chronomètres Seiko. » Où il nous faut approfondir la question sportive. Nous parlions ressort, elle fut championne minime de saut à la perche, a adopté le très britannique badminton et court toujours énormément.


Définitivement sujette non asservie à la royale couronne ? « Si ma famille me manque énormément et que je téléphone à ma mère tous les jours, ma vie, mes amis sont ici », reconnaît-elle. Ne vient-elle pas d’acheter ses premiers baked beans, « par plaisir »… Qui n’a jamais fait de voyage linguistique en Grande- Bretagne ne peut mesurer la puissance du geste. De l’ordre de la conversion. Qu’on se rassure, il y a toujours un pot de crème fraîche dans le frigo de cette décidée qui tient à la réussite professionnelle.En sachant « vivre, lire, danser lasalsa ou bricoler ». Indépendante ! Dernièrepreuve : étudiante, Émilie « bossait au McDo d’Argenteuil » pour payer l’assurance de sa moto. Aller vite, sansrien devoir à personne.


S.Le.

Plan du site

Ma Mairie

Mes démarches

Ma Ville

Participation citoyenne

Actualités

Mairie d'Argenteuil

12-14, boulevard Léon Feix
BP 721
95107 Argenteuil Cedex
(France)

Tél : 01 34 23 41 00
Fax : 01 34 23 44 44