Argenteuil Le site de la ville d'argenteuil

Mireille Toudonou

Morgan Freeman, Robert De Niro, Scarlett Johansson... Prochaine intervenante de l’École des publics, Mireille Toudonou patine les costumes de cinéma. Également créatrice de vêtements et peintre, sa passion impressionne autant que son aura.

BIO

1969 : naissance au Bénin
1978 : installation en France
2004 : premier film
2014 : École des publics

Prochainement

Conférence École des publics
« L’habit fait le cinéma »
22 janv., 18h. Entrée libre
Figuier blanc

Projection
« La Guerre des boutons » (Y. Samuell)
Même jour/lieu, 20h. 3 €
Réserv. 01 34 23 56 68

«Faisons envie ». Cela glissé en fin de rencontre. « Si mon exemple pouvait avoir de l’écho chez les jeunes : le travail manuel est noble », confirme Mireille Toudonou. Petite fille de tailleur, elle dessine depuis l’enfance, créant, comme sa maman, ses propres vêtements. Et de susurrer, après avoir rangé un des costumes réalisés pour le film « Intouchables », que « gratouiller la chemise de Monsieur De Niro est une expérience unique. » Le « Monsieur » est important et les explications nécessaires. Mireille est costumière et habilleuse pour le cinéma depuis une dizaine d’années et s’est récemment spécialisée dans le vieillissement des vêtements. Au lycée déjà, elle se démarquait en créant sa garde-robe. Ensuite, elle bosse chez McDonald’s pour financer une école de design textile. Après quelques années à dessiner en free lance des motifs d’imprimés, elle enchaîne sur une formation de coordinateur de collection et se jette à l’eau. Comme une bouteille de courage à la mer. Elle se dit timide mais s’avoue « décidée quand le jeu en vaut la chandelle. » Elle prend contact avec une créatrice allemande et part pour deux saisons Outre-Rhin. Où l’outre-froid des hivers et le mal des amis vont la faire revenir.


« Quelques lumières ». Décisives lueurs façonnant un parcours. Mireille ne croit pas au hasard des rencontres mais compte sur elles. Ainsi cette comédienne qui la met en relation avec un réalisateur en quête urgente d’une costumière. Mireille, dingue de cinéma, n’hésite pas. En parallèle vendeuse dans des boutiques de prêt-à-porter, elle tente de vendre ses propres créations avant un nouveau coup de fil, en 2007.  On cherche une habilleuse. Torche dans la pénombre d’une période sombre. « C’était la deuxième fois que le destin se manifestait », se souvient-elle. Nouveau départ vers le septième art qui l’électrise. Depuis l’on fait régulièrement appel à elle. « On », ce sont les équipes de François Ozon, Bruno Podalydès, un monstre « d’humanité et de générosité », ou plus récemment Luc Besson. Patinant les costumes de Morgan Freeman, Robert De Niro et Scarlett Johansson. Passionnée : « Avec les accessoires, comme les chaussures, les vêtements doivent donner l’impression d’avoir été déjà portés, même s’ils sortent des ateliers. » Et là, pas de quartiers côté technique. On frotte, gratte, peint, sort la ponceuse si nécessaire. Élimer un jean neuf en quelques heures est une épreuve. « C’est génial de donner vie à des costumes, et de participer à un truc énorme en me sentant à ma place », sourit-elle, rayonnante.


« Je viens d’ailleurs. » Elle se dit mystique, guidée par de grandes figures comme Mandela et rappelle qu’elle est née à la campagne. « Cela me constitue aussi. » Si elle a atterri par hasard à Argenteuil il y a dix ans, Mireille redécouvre sa ville. « Grâce aux conférences d’art contemporain, j’ai repris le dessin. Il est important qu’une commune donne des moyens à l’éducation et à la culture », insiste celle qui a déjà animé un atelier avec des enfants de l’Institut médicoéducatif (ndlr : Ime, installé aux Coteaux. L’établissement accueille des enfants et adolescents déficients intellectuels, à des degrés divers). Attachée à la transmission, elle présentera son métier lors de la prochaine École des publics et projette d’exposer ses peintures au cours du Mai des artistes. Une dingue de musique et d’art en général : « Quand on crée, il y a ce moment magique où l’on disparaît. On s’oublie, ce que l’on est n’a plus d’importance. » 
Le moment où l’on n’a jamais été autant soi…

S.Le

Plan du site

Ma Mairie

Mes démarches

Ma Ville

Participation citoyenne

Actualités

Mairie d'Argenteuil

12-14, boulevard Léon Feix
BP 721
95107 Argenteuil Cedex
(France)

Tél : 01 34 23 41 00
Fax : 01 34 23 44 44