Argenteuil Le site de la ville d'argenteuil

Victor de Oliveira

Victor de Oliveira vient de passer la quarantaine et soigne l’aérodynamique des Formule 1 Toro Rosso. D’Argenteuil au Nord-Ouest de Londres en passant par l’Italie, un parcours sur les chapeaux de roue.

Bio

1974 : naissance (hôpital d’Argenteuil)
1983 : la famille s’y installe
2002 : entrée chez Ferrari
2012 : « Aerodynamics operation manager » chez Toro Rosso

Victor de Oliveira
Victor de Oliveira, à l’entrée du circuit de Silverstone qui accueille le Grand Prix de Grande-Bretagne.Victor de Oliveira, à l’entrée du circuit de Silverstone qui accueille le Grand Prix de Grande-Bretagne.

 

Quelques moutons foulent une herbe verte et lumineuse, ivres d’une bruine opiniâtre. Une carte postale d’Angleterre, transpercée par une flèche aussi grise que le ciel. Sur sa calandre : l’étoile de Mercedes. À son volant : Victor de Oliveira. Né à Argenteuil, exilé au royaume des bibis et des brebis, il parfait l’aérodynamique des Formule 1 de l’écurie Toro Rosso. « Je supervise la production des pièces en résine de la maquette à échelle ½ de la future voiture de l’équipe », éclaire Victor. Un mini- bolide testé dans las oufflerie de l’écurie, implantée à Bicester, dans le Nord-Ouest de Londres.

« Notre carrosserie doit engendrer le moins de turbulences possible. La maquette, truffée de capteurs, permet de simuler toutes les situations de course », détaille-t-il. Premiers maillons de la chaîne de fabrication, Victor et son équipe travaillent sur leur petit bijou monté sur roues depuis décembre 2012. Un ouvrage d’une infinie minutie, chaque millimètre compte dans l’empire du turbo, où les règlements évoluent en permanence.

« Nous nous appuyons aussi sur les retours des pilotes, le français Jean-Éric Vergne et le russe Daniil Kvyat », complète Victor de Oliveira. L’écurie a terminé 8e du classement mondial la saison passée et a un temps accueilli l’actuel champion du monde, Sebastian Vettel. Victor, « maniaque qui peine à déléguer », passionné disert, grand bavard, comme l’avait souligné un instituteur à Cormeilles, a pourtant fait quelques embardées scolaires. Sa famille installée à Argenteuil, il rebondit tout de même au lycée professionnel Eugène-Ronceray de Bezons où ses mains habiles font des merveilles. Dans la filière des modeleurs maquettistes, il enchaîne Cap et Bep, finit 4e des olympiades des métiers, passe au bac pro et se retrouve en stage chez Renault Design.

Son ambitieux projet de voitures et circuits pédagogiques pour les enfants calle ? Il ne claque pas la portière en boudant et embraye. Aussi entreprenant que courageux, il n’hésite pas à travailler pour une chaîne de magasins de sport, passant en parallèle une capacité en droit. Jusqu’au coup de fil du changement de vie. Virage en épingle à cheveux : l’écurie Prost cherche un modeleur maquettiste. Il se retrouve à fabriquer les châssis de leurs F1. Mais se sent à l’étroit : direction l’Italie et le mythe de l’asphalte et des pneus qui chauffent. Ferrari et son cheval cabré. « J’ai quand même réalisé des pièces de la voiture qui est devenue championne du monde », s’émerveille-t-il. Peu féru de l’organisation dite « à l’italienne », il rebondit ensuite en Angleterre chez Bar Honda, avant de rejoindre Toro Rosso en 2009. Au pays où l’on s’entête à conduire du mauvais côté, l’on a su lui « faire confiance. Même si je n’ai pas le diplôme d’ingénieur, ce que je rêvais d’être gamin, j’en ai les responsabilités », salue-t-il.

Fou de voitures, il pilote pied au plancher le sportif break familial. Rapide mais prudent, même lorsqu’il repère une Porsche, « regardez, elle est superbe », la rattrape et la dépasse, avant de ralentir... Le plaisir se lit dans son regard. Comme lorsqu’il assistera depuis les stands au Grand Prix de Grande-Bretagne, disputé à quelques miles de son « home sweet home ». Et comme lorsque l’ingénieux français, qui adore concevoir meubles et maquettes de coques de bateaux en bois, reprend ses dernières constructions. En Lego. Avec ses deux enfants…

S.Le.

Plan du site

Ma Mairie

Mes démarches

Ma Ville

Participation citoyenne

Actualités

Mairie d'Argenteuil

12-14, boulevard Léon Feix
BP 721
95107 Argenteuil Cedex
(France)

Tél : 01 34 23 41 00
Fax : 01 34 23 44 44