Argenteuil Le site de la ville d'argenteuil

Fabien Cerutti

Agrégé d’histoire, Fabien Cerutti a vu son premier roman publié en février. Le fruit de plus d’un an de travail pour ce dingue de fantasy historique.*

BIO

1968 : naissance à Châlons-en-Champagne
1983 : début des jeux de rôles
2002 : scénarios pour Neverwinter Nights
2014 : publication de « Le Bâtard de Kosigan, l’ombre du pouvoir », (éditions Mnémos) disponible dans les grands réseaux ou sur commande chez les libraires.

Si Fabien Cerutti avait un cheval, il se ferait preux chevalier, héros d’une aventure de fantasy historique, son genre littéraire favori. Au point de publier son premier roman du genre, lui qui enseigne l’histoire et les raconte, sansdésemparer. « Le Bâtard de Kosigan, l’ombre du pouvoir » est peut-être né au cours de son adolescence. Un copain de Fabien lui mettant le pied à l’étrier du fantastique et de la sciencefiction en lui prêtant un bouquin. À force de le prendre, il ne le mettra plus à terre, son pied. Lisant à la vitesse du cheval au galop, tâtant des jeux de rôles, échafaudant même des scénarios pour une version informatique de l’un d’eux, Neverwinter Nights. Un projet de bande dessinée en découlant avorte malheureusement. Naît alors l’idée d’un roman. Sa méthode ? « J’ai le début et la fin, je laisse ensuite les scènes se développer ». Dans un style « agréable mais pas complexe ». Le lecteur foule des territoires inconnus, emporté par la quête d’un secret plutôt que « piégé et égaré sur de fausses pistes ». Du faux, il y en a un petit peu, genre oblige. « Mais toujours avec un fond de vrai, c’est ensuite romancé, précise Fabien Cerutti. J’inocule des éléments fantastiques au réel. » Prosélyte, il se verrait bien convertir quelques allergiques à la fantasy.

Fabien Cerutti
Fabien Cerutti

La fiction pour mieux dire la vérité, voilà qui pourrait surprendre de la part d’un historien. Qui rien ne fit comme les autres, s’embringuant dans des études à Saint-Cyr, pour suivre les pas d’un père militaire. Mais c’est justement ce côté militaire et le poids de la hiérarchie qui lui font tirer sur les rênes, cabrant le pur-sang familial. Cap alors sur la fac d’histoire, toujours à son rythme : un petit Chevauchée fantastique trot de sénateur. Sa malice est délicieuse quand il évoque sa méthode, en homme qui en garde sous le sabot. « J’étais un élève moyen plus, cherchant en permanence le meilleur rapport entre le temps de travail investi et le résultat. » Étonnant, paradoxal, ce permanent calcul, tel un marathonien cartésien qui se fait démiurge d’un monde d’elfes. Et efficace : il décroche la prestigieuse agrégation. Lui, Fabien Cerutti, qui « saisit assez bien les mutations jalonnant l’Histoire », et débute la sienne dans l’enseignement par un passage à Goussainville. « Dans un des pires collèges. C’était très formateur », sourit-il. Ayant rejoint un lycée de Conflans-Sainte-Honorine, le futur auteur s’est installé à Argenteuil en 2008. « Une ville qui ne manque pas d’histoire, riche de la présence des peintres », rappelle-t-il. Là-même où son Bâtard est devenu personnage de roman. Ou plutôt de saga, puisque ce n’est que le premier tome d’une série. « Ce fut une immense joie de l’avoir entre les mains. Mais j’ai tout de suite pris conscience que ce n’était qu’un début, puisque je vais m’inspirer des scénarios de Neverwinter Nights pour écrire les autres tomes. » Que l’on mesure la performance : plusieurs maisons d’édition contactées, deux intéressées, l’écurie Mnémos emportant le morceau, et un deuxième volet d’ores et déjà commandé. Les retours des blogs, des libraires et des chiffres de vente semblant la satisfaire. 
Quant à Fabien, il rêverait de mener de front enseignement et carrière littéraire. Complémentaires : « J’aime raconter des histoires et faire comprendre l’Histoire », résume-t-il. Histoire de comprendre l’évolution de l’homme et des civilisations… 

* Genre où sont mêlés éléments historiques, magie et créatures surnaturelles.

S.Le.

Plan du site

Ma Mairie

Mes démarches

Ma Ville

Participation citoyenne

Actualités

Mairie d'Argenteuil

12-14, boulevard Léon Feix
BP 721
95107 Argenteuil Cedex
(France)

Tél : 01 34 23 41 00
Fax : 01 34 23 44 44