Argenteuil Le site de la ville d'argenteuil

Une petite place pour le dessert ?

L’Argenteuillais Abdelkarim Mehiaoui est toujours en lice dans l’émission de télévision « Le Meilleur pâtissier ». Rencontre avec un cuisinier innovant et généreux. Entre deux diffusions.

Bio

1981
Naissance à Carrières-sur-Seine

2007
Installation à Argenteuil

2013
Lancement « sérieux » dans la pâtisserie

2014
« Meilleur pâtissier » ? Vous le saurez en regardant M6 le mercredi à 20h50…

Du côté de Pigalle, un restaurant à l’enseigne intrigante : « Privé de dessert »... N’y traînez jamais Abdelkarim Mehiaoui. Surtout en ce moment. Depuis quelques semaines, l’Argenteuillais de 33 ans aurait plutôt les doigts couverts de farine et le tablier maculé de chocolat. C’est qu’il enquille tartes et gâteaux sur les plateaux d’M6. Toujours dans la compétition pour devenir le « Meilleur pâtissier », du nom de l’émission de téléréalité sucrée confrontant des amateurs.

Pourtant, ce grand gourmand n’est pas né avec une spatule dans la main. Après un bac scientifique et des études d’informatique, il est consultant pour un partenaire d’IBM, géant des puces électroniques. Installé dans le centre d’Argenteuil depuis quelques années, il apprécie la proximité de la gare et des commerces. Quant aux entremets, ils sont les fruits acidulés d’un double amour. L’un s’est fini par un mariage et…une pièce montée. L’autre lui fait choisir en priorité le dessert au restaurant. « J’ai toujours adoré les pâtisseries. Pourtant, jusqu’à il y a un an, je ne me lançais que dans des recettes basiques.»

C’est en ratant une tarte au citron qu’il va prendre le taureau par les cornes et franchir les bornes de la simplicité. « Je voulais comprendre ce qui n’avait pas fonctionné. » Verdict : mauvais choix de pâte, main trop lourde sur le sucre. Délicieuse conséquence : le doux poison de la cuisson aux petits oignons l’a contaminé. Il épluche le net et les livres de recettes, parfait ses techniques et étend son champ de connaissances. Il tente, réinvente, associe, sans désemparer. « J’ai été surpris par l’étendue des choix possibles ». Avant d’avouer s’être réconcilié avec la fameuse tarte citronnée et un faible pour le Paris-Brest. L’appel de l’Ouest est irrésistible. « La pâtisserie nécessite une grande concentration et développe la créativité. La mienne en tout cas », sourit-il. D’autant qu’il s’astreint à ne jamais refaire la même recette. Tout en soignant sa présentation. « Il faut susciter l’envie ! », confirme Abdelkarim.

Prochaine émission, 6e sur 8, ce mercredi 19 novembre. En arrière-cuisine, on devrait retrouver, un rien fébriles, mais bienveillantes, sa soeur et Sonia, sa femme donc. Les instigatrices de cette aventure. « Ce sont elles qui m’ont poussé, même si j’avais déjà envie de participer. Pas pour me mesurer aux autres, plus par défi personnel », assure-t-il. « Ses macarons sont exceptionnels et il peut retrouver à l’aveugle les ingrédients ou la cuisson d’un plat », souligne Sonia. D’un calme et d’une gentillesse infinis, il propose au fil des émissions une pâtisserie qui lui ressemble, fidèle à son caractère, à ses goûts. Et qui ne laisse pas sur le bord du plan de travail ses origines algériennes. Curieux, il essaie de marier les saveurs, parfois étranges, sous les caméras pour l’instant séduites d’M6. Il y a par exemple associé avec succès l’avocat, le citron vert et la pomme verte. Jusqu’où ira-t-il ? Suspense...

Plan du site

Ma Mairie

Mes démarches

Ma Ville

Participation citoyenne

Actualités

Mairie d'Argenteuil

12-14, boulevard Léon Feix
BP 721
95107 Argenteuil Cedex
(France)

Tél : 01 34 23 41 00
Fax : 01 34 23 44 44