Argenteuil Le site de la ville d'argenteuil

Questions - Réponses

La réforme : quel coût ?

Augmentation des fréquentations, du personnel affecté pour les différents temps périscolaires et de loisirs, des jours et temps de présence des enfants et de leurs encadrants et donc des coûts de fonctionnement des bâtiments, notamment en termes de chauffage et d’entretien… Les premiers bilans confirment l’estimation du coût, ou plutôt du surcoût de la réforme qui atteint environ 1,5 million d’euros en année pleine.

90 C par élève versés par l’État : est-ce suffisant ?

Pour la mise en place de la réforme, l’État a mis à disposition des communes un « fonds d’amorçage ».Pour Argenteuil, la Ville perçoit 90 € par enfant et par an. Bien que le gouvernement ait annoncé sa volonté de pérenniser cette aide, insuffisante, au regard du surcoût de la réforme, il est à craindre que celle-ci ne soit pas maintenue dans les années à venir. L’exemple de nouvelles annonces de désengagement de l’État et de la baisse des dotations financières accordées aux communes n’est pas rassurant. Cette baisse atteint d’ores et déjà moins 3,5 millions d’euros en 2015 et sera de moins 8,6 millions d’euros par an à partir de 2017.

D’ailleurs, le fonds d’amorçage ne compense pas la totalité des dépenses, puisque plus de 400 000 € restent à la charge de la Ville.

Temps d’activités périscolaires gratuits : que fait la Ville ?

En raison de la situation financière catastrophique de la Ville et en l’absence de dotations suffisantes de l’État, aucune activité supplémentaire gratuite ne peut être proposée. Agir autrement conduirait automatiquement à une augmentation des impôts. De plus, la loi sur la refondation de l’école n’oblige pas les communes à mettre en place de telles activités.

Toutefois, comme vous avez pu le constater, la nouvelle dynamique d’optimisation des moyens et de gestion rigoureuse a permis d’améliorer la qualité de l’accueil et des apprentissages, en conservant un budget global en faveur de l’Éducation et de l’Enfance de 45 millions d’euros. À titre d’exemple : l’extension jusqu’à 19h des accueils de loisirs les mercredis ou encore l’augmentation des crédits attribués aux écoles pour les élèves.

En effet, dans ce contexte financier contraint, la municipalité a fait le choix cette année de favoriser les budgets alloués aux écoles :

• Augmentation des allocations pour l’achat des fournitures scolaires : + 2 € / élève de maternelle, soit 37 € / élève (montant non réévalué depuis 2007).

• Augmentation des allocations versées aux écoles pour l’achat de livres de bibliothèque et d’ouvrages scolaires : + 20 € / classe, soit 100 € / classe.

• Augmentation des crédits d’investissement pour l’équipement en mobilier et matériel des écoles maternelles :+ 46 € / classe, soit 150 € / classe.

Ces évolutions profitent à tous. Elles ont été décidées après de nombreux échanges avec les membres de la communauté éducative et ont pu être financées par une meilleure gestion des services mais aussi par la suppression d’activités coûteuses qui ne profitaient pas à tous les enfants ; ce qui était le cas d’Activ’midi, mis en place dans une dizaine d’écoles, d’un coût exorbitant de 28 € de l’heure.

Pourquoi certains accueils périscolaires ou de loisirs proposent peu d’activités ?

Les causes sont multiples (compétences à développer, manque de motivation, absentéisme), ce qui oblige un suivi attentif des cadres de la direction de l’Éducation et de l’Enfance. Ceci afin que le même niveau de qualité soit identique pour chaque école et centre de loisirs.

Pour atteindre ces objectifs, les modalités de recrutement et d’encadrement ont été revues. En mars prochain, plusieurs cycles de formation seront organisés pour les animateurs par la Ville. Dans ce cadre, ceux-ci bénéficieront de formations spécifiques leur permettant de développer au mieux leurs aptitudes. Sans oublier la mutualisation des locaux qui permettra d’organiser plus de projets (atelier scientifique, éveil musical, théâtre, multimédia, travaux manuels…).

Pourquoi avoir opté pour une pause méridienne de 2h15 ?

Dans le cadre de la mise en œuvre de la réforme des rythmes scolaires à la rentrée scolaire 2014/2015, le temps du midi (pause méridienne) est passé de 2h à 2h15.

Il ressort de la consultation récente faite auprès du personnel municipal intervenant sur ce temps, que l’allongement de cette pause comporte de nombreux avantages et confirme les améliorations attendues.

Aussi, la durée de 2h15 de la pause méridienne a été conservée dans la proposition de nouveaux horaires scolaires formulée auprès de la directrice d’Académie après concertation et consultation des familles et enseignants.

Points positifs
➢ Fluidité du service de restauration

Sur les groupes scolaires accueillant un nombre important d’enfants, le quart d’heure supplémentaire a permis plus de fluidité au niveau du service restauration et a bénéficié aux enfants, qui ont de fait pu prendre davantage de temps pour manger.
Sur certains sites, tels que Carnot, PVC, Orgemont, Coteaux, Thomas et Ferry, le temps de repas des enfants était écourté pour leur permettre d’être à l’heure à la reprise de la classe, ce qui n’est plus le cas aujourd’hui.

➢ Organisation de Temps récréatifs

Ils peuvent aussi avoir un temps de récréation nécessaire entre la fin du repas et la reprise des cours.
Au regard de la configuration de certaines écoles et des effectifs d’enfants accueillis, le temps de récréation scolaire est écourté et de ce fait les enfants ne bénéficient pas d’un réel temps de récréation.

➢ Organisation de Temps éducatifs

Avec l’allongement du temps du midi, il est désormais possible sur la plupart des sites de proposer des activités aux enfants sur deux créneaux de 45 minutes.

➢ Organisation de Soutiens scolaires

Sur plusieurs sites, les équipes enseignantes ont fait part de leur souhait de conserver une pause méridienne de 2h15 afin de pouvoir organiser des activités pédagogiques complémentaires (APC). La durée de 2h15 permet de laisser un temps de pause suffisant aux enfants (1h30) et d’assurer ces APC (40 minutes) sur le temps du midi. Cette organisation évite de rallonger la journée d’enseignement des enfants puisque ces APC ne sont pas assurées le soir.

Plan du site

Ma Mairie

Mes démarches

Ma Ville

Participation citoyenne

Actualités

Mairie d'Argenteuil

12-14, boulevard Léon Feix
BP 721
95107 Argenteuil Cedex
(France)

Tél : 01 34 23 41 00
Fax : 01 34 23 44 44