Argenteuil Le site de la ville d'argenteuil

Le goût des autres

Une fromagerie, puis une rôtisserie : 43 ans en tout. Danielle Gallas, dynamique figure du commerce au Val-d’Argent, vient de prendre sa retraite.

1949
Naissance en Mayenne

1972
premier commerce à Argenteuil, avec Alain

2000 ouverture de la rôtisserie

Fin mars 2015
départ en retraite

"À 66 ans, il était temps !"  Vous êtes sûre Danielle ? Quelques jours avant de raccrocher, vous vous affairiez encore dans la Rôtisserie du Val-d’Argent, multipliant les attentions pour vos clients. Qui peinaient à croire le petit écriteau que vous aviez apposé sur la devanture. Le 27 mars, votre commerce allait définitivement fermer ses portes.

Un claquement de rideau de fer et une gifle pour beaucoup. 43 ans sur la dalle : Danielle Gallas en a vu passer, des générations. « Sans jamais de problème ! Alors oui, on ne quitte pas un quartier où l’on connaît tout le monde sans un pincement au coeur. » La dynamique commercante a ouvert en 1972, avec son mari, la Ferme du Val-d’Argenteuil. Une fromagerie-crèmerie qui donnait aussi dans la volaille. Exposée directement dans la rue, au fronton du magasin, comme un étendard. Il y a de la logique ici : ses frangins tenaient déjà une boucherie chevaline place Denis-Diderot. Un autre temps. Tenez, leurs parents, agriculteurs en Mayenne, ont deébarqué en Seine-et-Marne en 1960 pour ouvrir une...épicerie. « Avec tournées en camion pour livrer le lait frais », se souvient Danielle. A l’ancienne. Presque une incongruitée d’évoquer ces pages d’histoire dans ce qui fut un temps consideré comme le nec plus ultra de la modernité urbanistique.

Où ils changent d’adresse en 2000. Son époux – décédé en 2005 –, imaginant le concept de cette rôtisserie où l’on retrouvait plats cuisinés, pizzas, salades et sandwiches. « Alain était très estimé. Les clients m’ont permis de surmonter la peine et de continuer… », glisse Danielle Gallas. Elle qui adore le contact et se souvient, un rien nostalgique, de ses débuts dans l’hôtellerie à Paris, quand elle accueillait les clients venus des quatre coins du monde.

Danielle Gallas
Danielle GallasDanielle Gallas

Depuis dix ans, elle « n’a plus un instant ». Sur le pont onze heures par jour, elle cuisine, sert, approvisionne et prend un plaisir visiblement tout relatif à tenir la paperasse à jour. Diplomate qui parfois « explose », mais déborde de joie de vivre, elle est à la tête d’une sorte de famille. Dont elle doit séparer, n’ayant pas trouvé de repreneur.« Un crève-coeur ». Un de ses employés depuis douze ans va tout de même rejoindre son fils Alexis, qui a repris le flambeau en ouvrant Traditions et gourmandises, avenue Gabriel-Péri.

Mais Danielle, vous, un rien hyper active, en retraite, vous allez vous ennuyer ! « Pensezvous, j’ai tout prévu. » Cuisiner enfin pour elle, reprendre le chant choral, se remettre sérieusement à la marche et au footing, enchaîner les randos, lire et découvrir la France. Un agenda de ministre monté sur ressorts. Et au tablier pas définitivement remisé au grenier : « Je suis déjà réquisitionnée pour aider Alexis pendant les vacances de printemps », avoue-t-elle.

Plan du site

Ma Mairie

Mes démarches

Ma Ville

Participation citoyenne

Actualités

Mairie d'Argenteuil

12-14, boulevard Léon Feix
BP 721
95107 Argenteuil Cedex
(France)

Tél : 01 34 23 41 00
Fax : 01 34 23 44 44