Ma ville

Réunion publique du 23 novembre 2017

Réunion publique du 23 novembre 2017

Après 18 mois de travail, le CEA conviait les argenteuillais à un temps d'échange autour de son bilan. L'occasion également de rencontrer les partenaires économiques et institutionnels de la commune.

Voir l'image en grand Cassandre Deweine Voir l'image en grand Georges Mothron Voir l'image en grand Alain Leikine Voir l'image en grand Table ronde avec les chefs d’entreprise : « acteur incontournable du développement du territoire » animée par Christophe Poupart, Directeur Général Val d’Oise Technopole.

Extraits choisis du discours de Monsieur Leikine, président du CEA

« Il y a tout juste 1 an, dans ce même lieu, où nous étions déjà accueillis par Cassandre Deweine, sa Directrice, je déclinais devant vous 5 problématiques et projets de travail devant participer à la transformation, à la modernisation de l’économie Argenteuillaise »

« Je voudrais ne pas faire abstraction des situations douloureuses, particulières de quelques Entreprises de notre territoire qui font actuellement l’objet de restructurations ou de délocalisations qui impactent toujours avec dureté la vie des Salariés. »

« Je sais que les Organisations syndicales locales déploient tous les efforts nécessaires pour défendre et accompagner les intérêts des salariés et se préoccuper de leur avenir »

« La création du Conseil Economique en 2016 a coïncidé avec l’écriture du projet économique régional porté par la Présidente de Région et son Premier Vice Président Jérôme Chartier. »

« Il y a un an à peine, devant une salle étonnée je proposais d’abord d’inscrire Argenteuil dans le secteur du tourisme d’affaires et ludique : quoi ? Du tourisme à Argenteuil ? »

« Qui aurait dit à l’été 2016 que nous développerions un hôtel de 120 chambres en bords de Seine porté par un investisseur, Bricqueville, et qui verra le jour début 2019, mais qui aurait pensé qu’un second hôtel verrait le jour en bord de Seine également, devant la gare du centre d’Argenteuil pour développer particulièrement le tourisme d’affaires dans un programme moderne, créateur d’emplois répondant aux aspirations des visiteurs économiques et professionnels du monde entier. »

« J’ai souvenir que ce débat sur l’hôtellerie a été entamé il y a plus de vingt ans et il a fallu que Georges Mothron et moi-même unissions nos efforts pour qu’enfin Argenteuil devienne crédible aux yeux des partenaires économiques. »

« Il y a un an, nous abordions également avec détermination un second objectif, toujours dans le cadre d’un partenariat régional, celui d’accueillir à Argenteuil le Cluster « Sécurité Système Valley » »

« De la protection de nos parcs d’activités aux systèmes de sécurité de notre hôpital, Argenteuil propose des démonstrateurs pour accompagner ces réflexions. »

« Et puis, parce-ce qu’il faut résolument investir pour l’avenir nous rénoverons du patrimoine de la ville et ferons également appel à des investisseurs pour déployer, au cœur du Parc d’activité du Val d’Argenteuil un lieu référence de ce cluster capable d’accueillir des équipes de recherche, des acteurs de la sécurité, des jeunes entreprises en lien avec nos activités existantes, bref une activité nouvelle créatrice d’emplois. »

« Un travail quotidien, minutieux, complexe pour améliorer les parcs d’activités a été entrepris et se concrétise petit à petit. »

« Travail relationnel, d’identification des besoins des Entreprises et des salariés, bref une mobilisation des services municipaux ou d’Azur a été requise afin de formuler des propositions d’améliorations concrètes du quotidien des entreprises et de leurs salariés. »

« Rénovation de la signalétique, du marquage au sol, du stationnement dans les parcs, lutte sans merci contre les centaines de tonnes de dépôts sauvages »

« Il y a un an, nous proposions de développer le secteur de la cosmétique et de nous rapprocher du pôle de compétitivité « cosmétique Valley » afin de faire d’Argenteuil, un acteur francilien important dans cette filière »

« Il y a un an, j’évoquais notre désir, notre conviction de réaliser sur Argenteuil ce que nous avions appelé le « pôle de l’innovation et de l’Entrepreneuriat de l’Ouest Parisien ». »

« Le Conseil Economique étant un outil de Conseil, je me permets de suggérer que pour 2018 deux dossiers fondamentaux viennent s’ajouter aux 5 grands dossiers que j’ai rappelés ce soir. »

« Il s’agit de la place d’Argenteuil dans la cartographie des formations et de l’enseignement supérieur et celui de l’organisation et du rapprochement du monde économique local avec celui des demandeurs d’emplois. »

« Argenteuil devait sortir de son isolement, qu’Argenteuil disposait d’un réseau d’Entrepreneurs fidèles et volontaires mais qu’il manquait juste un retour à la crédibilité et à la confiance de ce territoire, 3ème ville de l’Ile de France, 1ere ville du T5 et du Val d’Oise en termes d’Habitants. »