Ma ville

La Direction de la Tranquillité publique

La Direction de la Tranquillité publique

La tranquillité publique est une condition première de la cohésion sociale et une préoccupation légitime des habitants.

Au service de la coproduction de la sécurité

Pour les acteurs de la sécurité et de la tranquillité publiques intervenant sur le territoire, il s’agit de travailler dans une approche globale de coproduction de sécurité, alliant prévention dissuasion et répression, laquelle est définie dans la Stratégie territoriale de sécurité et de prévention de la délinquance et de la radicalisation (CLSPDR) signée le 10 juillet 2018. Cette stratégie territoriale a été co-construite et signée par le Maire d’Argenteuil, le Conseil départemental du val d’Oise, le Parquet de Pontoise près le tribunal de Grande Instance de Pontoise, la Préfecture du Val d’Oise, la Direction départementale de sécurité publique du Val d’Oise et l’Académie de Versailles.

Enjeux
32 lignes d’actions sont inscrites dans la stratégie territoriale, regroupées en cinq axes :

  • Axe 1 Gouvernance
  • Axe 2 Prévention de la délinquance et protection des mineurs
  • Axe 3 Prévention des factures de rupture et lutte contre la récidive
  • Axe 4 Contribution à la tranquillité publique et sécurisation des espaces publics
  • Axe 5 Aide aux victimes

Il s'agit d'apporter des réponses opérationnelles, concrètes et pragmatiques, aux phénomènes qui perturbent le cadre de vie des habitants : regroupements et occupations abusives de l’espace public, insécurité résidentielle sur le patrimoine des bailleurs, nuisances liées au trafic de stupéfiants... Il s’agit également de pouvoir apporter des réponses individualisées notamment en direction des jeunes publics en difficulté et des publics vulnérables au travers d’actions de prévention sociale, de prévention de la récidive, d’aide aux victimes et d’accès au droit.

Les partenaires et acteurs
Sont les partenaires actifs de cette coproduction de la sécurité, en sus de l’autorité préfectorale et de l’autorité judiciaire, la Police nationale, l’Education nationale, les bailleurs, les transporteurs, le tissus associatif, les grands acteurs économiques.

La Direction de la Tranquillité publique (DTP) regroupe :

  • La Police municipale ;
  • La Médiation-sécurité ;
  • La Sécurité civile ;
  • La mission Lutte contre l’extrémisme violent et la discrimination (depuis septembre 2018) ;
  • L’animation de la Stratégie territoriale de Sécurité et de Prévention de la Délinquance et de la Radicalisation ;
  • La mission Gardiens des parcs

La Direction regroupe ainsi des services intervenant dans le domaine de la sécurité et de la prévention de la délinquance et de la radicalisation et constitue un levier opérationnel au Plan d’action de la tranquillité publique.

Sur le territoire d’Argenteuil, la multitude des acteurs impliqués et la diversité des quartiers rendent indispensable la coproduction de la sécurité et de la tranquillité publique. Une gouvernance qui se traduit de manière opérationnelle au quotidien, sur le terrain, pour être efficace et perçue par les habitants.

La coproduction de la sécurité est un travail collectif, raisonné, structuré et évalué, dans le respect des compétences et déontologies de chaque acteur. Ainsi que le prévoient les textes, la ville a vocation à être moteur d’une gouvernance dynamisée, au service du territoire et des argenteuillais.

Le saviez-vous ?

La Direction de la Tranquillité publique regroupe différentes expertises qui concourent aux enjeux de sécurité, salubrité et tranquillité publiques.

Une part de ses activités répond aux obligations du Maire en tant qu’autorité de police administrative au nom de la commune. En effet, le Maire concourt, par ses pouvoirs de police générale et de police spéciale à l’exercice de missions de sécurité publique, sous le contrôle administratif du préfet.

ZOOM VIGIPIRATE

Relevant du Premier ministre, le plan VIGIPIRATE est un outil central du dispositif français de lutte contre le terrorisme dans la mesure où il associe tous les acteurs nationaux – l’Etat, les collectivités territoriales, les opérateurs publics et privés et les citoyens – à une démarche de vigilance, de prévention et de protection.

Pour en savoir plus : https://www.gouvernement.fr/vigipirate
Pour se former gratuitement : https://www.service-public.fr/particuliers/actualites/A13593