Ma ville

FAQ RENTREE SCOLAIRE LE 1er SEPTEMBRE 2020

FAQ RENTREE SCOLAIRE LE 1er SEPTEMBRE 2020

Les éléments présents dans cette foire aux questions sont régulièrement actualisés, selon l’évolution des consignes des autorités ministérielles, préfectorales et les décisions de l’Académie de Versailles.

1- La rentrée du 1er septembre 2020 concerne-t-elle tous les élèves ?

OUI, le principe est celui d’un accueil de tous les élèves, à tous les niveaux et sur l’ensemble du temps scolaire, dans le respect des prescriptions émises par les autorités sanitaires.

La scolarisation des élèves est de nouveau obligatoire.

Dans l'hypothèse où la situation sanitaire exigerait des mesures plus strictes (ex : fermetures de classes ou d’écoles), du fait d'une circulation active du virus sur tout ou partie du territoire national, un plan de continuité pédagogique a été mis en place pour assurer l'enseignement à distance.

Il est consultable à l'adresse suivante : https://eduscol.education.fr/Rentrée-2020-plan-de-continuité/

2- Le personnel des écoles est-il formé et les enfants sont-ils sensibilisés aux mesures sanitaires en vigueur ?

OUI, les enseignants, animateurs, ATSEM et autres agents affectés dans les écoles et centres de loisirs ont été formés aux mesures barrières, aux règles de distanciation physique et au port du masque pour eux-mêmes.

Une information pratique est également dispensée aux enfants dont ils ont la charge. Elle porte sur la distanciation physique, les mesures barrières et l'hygiène des mains. Cette éducation est adaptée à l'âge des enfants (sous forme de jeux, d'exercices…).

3- Quel est le rôle des parents dans la limitation de la propagation du virus ?

Les parents ont un rôle fondamental à jouer dans la surveillance de l'apparition de symptômes chez leur enfant.

Les parents s’engagent, notamment, à ne pas mettre leurs enfants à l’école en cas d’apparition de symptômes évoquant une Covid-19 chez l’élève ou dans la famille de l’élève. Les parents s’engagent à prendre la température de leur enfant avant le départ pour l’école. En cas de symptômes ou de fièvre (38°C ou plus), l’enfant ne doit pas se rendre à l’école ou à l’accueil de loisirs.

Les parents doivent aussi veiller à ce qu'une hygiène stricte des mains soit réalisée au retour à la maison.

Les parents ne peuvent pas pénétrer dans l'école (sauf indication contraire pour la rentrée scolaire) ni former d'attroupements à l'entrée de l'établissement. Le respect des horaires est impératif pour éviter les rassemblements aux temps d’accueil et de sortie.

L’accès aux bâtiments scolaires doit se limiter au strict nécessaire et se faire après nettoyage et désinfection des mains. Les parents doivent porter un masque de protection et respecter une distanciation physique d’au moins un mètre.

Il faudra aussi porter un masque dans les 200 m autour des écoles, collèges, lycées et établissements supérieur (dont universités) du Val-d'Oise. Le texte prend effet à partir du mardi 1er septembre, à 7 heures.

4- Quelles sont les mesures sanitaires mises en œuvre dans les écoles et les accueils de loisirs ?

Le protocole sanitaire du Ministère de l’Education nationale prescrit les mesures suivantes.

Les gestes barrières doivent être appliqués en permanence :

- se laver très régulièrement les mains (à minima à l’arrivée dans l’école, avant chaque repas, après être allé aux toilettes, le soir avant de rentrer chez soi ou dès l’arrivée au domicile),

- tousser et éternuer dans son coude ou dans un mouchoir,

- utiliser un mouchoir à usage unique et le jeter,

- saluer sans se serrer la main, éviter les embrassades.

Le port du masque pour les adultes est obligatoire. Pour les élèves des écoles maternelles le port du masque est à proscrire. Pour les élèves des écoles élémentaires, le port du masque n’est pas recommandé mais des masques sont à disposition pour équiper les enfants présentant des symptômes dans l’attente de leur départ de l’école

La distanciation physique n’est pas obligatoire lorsqu’elle n’est pas matériellement possible ou qu’elle ne permet pas d’accueillir la totalité des élèves. Néanmoins, les espaces sont organisés de manière à maintenir la plus grande distance possible entre les élèves dans les salles et espaces de restauration. La distanciation physique ne s’applique pas à l’extérieur.

La limitation du brassage des élèvesn'est pas obligatoire.Toutefois, les déroulements de la journée et des activités scolaires sont organisés pour limiter les regroupements et les croisements importants entre groupes. Les arrivées et départs sont particulièrement étudiés pour limiter au maximum les regroupements d'élèves et/ou de parents.

La désinfection des locaux et matériels :

- un nettoyage des sols est réalisé une fois par jour (en fin de journée),

- le nettoyage des grandes surfaces (tables, bureaux) et la désinfection des surfaces les plus fréquemment touchées par les élèves et les personnels (les poignées de portes, par exemple) sont réalisés 2 fois par jour (le temps du midi et en fin de journée),

- les tables du réfectoire sont nettoyées et désinfectées après chaque service,

- des objets partagés au sein d'une même classe ou d'un même groupe peuvent être mis à disposition : ballons, jouets, livres, jeux, journaux, dépliants réutilisables, crayons, etc…,

- l'accès aux jeux, aux bancs et espaces collectifs extérieurs est autorisé.

Les sanitaires sont nettoyés 3 fois par jour.

Les mesures s'adressent aux élèves comme aux personnels. Leur application doit tenir compte du contexte propre à chaque établissement.

5- La restauration scolaire

Le service de la cantine est assuré normalement.

Les enfants se laveront les mains avant la prise du repas.

La limitation du brassage entre groupes d’élèves n’est pas obligatoire. Toutefois, selon les configurations des salles de restauration, des circuits de déplacement sont organisés de même que la prise des repas par niveau scolaire. Les espaces sont organisés de manière à maintenir la plus grande distance possible entre les élèves à table.

6- Comment sont gérés les cas suspects ou avérés ?

Tout symptôme évocateur COVID-19 constaté par un enseignant ou un animateur conduit à l'éviction immédiate de l'enfant. Les parents en sont avertis et s’engagent à venir chercher leur enfant dans le plus bref délai.

La procédure est la suivante :

- isolement immédiat de l’élève avec un masque à l’infirmerie ou dans une pièce dédiée permettant la surveillance de l’élève dans l’attente de son retour à domicile ou de sa prise en charge médicale,

- respect impératif des mesures barrières. En cas de doute, contacter un personnel de santé de l’éducation nationale,

- prise de la température avec un thermomètre sans contact,

- appel sans délai des parents pour qu’ils viennent chercher l’élève en respectant les mesures barrières,

- nettoyage dans le cadre du protocole habituel par les personnels des locaux et objets touchés.

En cas de test positif, les autorités sanitaires* définissent, en lien avec les services académiques et municipaux, les modalités de dépistage, d’éviction et de fermetures éventuelles de classes/groupes d’élèves.

*Agence Régionale de la santé (ARS) et Caisse Primaire d’Assurance Maladie (CPAM)

Dernière mise à jour le 31/08/2020