Argenteuil Le site de la ville d'argenteuil

Jim Rosemberg

Jim Rosemberg, Argenteuillais de 24 ans, s’apprête à sortir son premier album. Musicien, compositeur, chanteur : ses veines palpitent de notes de musique. Par souci d’indépendance, il a même créé son propre label.

Bio

1986 : naissance
2008 : premier maxi de Jim Rose Expedition
2009 : tournée à New York
2010 : création d’un label indépendant.

S’il n’avait la musique, il serait aphone. C’est dans ses gènes.
Prenons un exemple : son attachement à Argenteuil, à la diversité des origines, aux mélanges, à ce petit rien qui fait tout, quand il se promène dans les rues anonymes de Paris. Ce sentiment d’appartenance, indicible, s’époumone dans ses chansons, dans ses textes ou dans son attitude. C’est un tout. Ses parents, « qui écoutaient tout le temps de la musique », se sont installés dans la commune quand il avait un an. Et très rapidement, Jim rejoint son école de musique. « J’y ai appris le piano, la guitare, le chant et le solfège. Que je n’aimais pas trop », se souvient-il.
Jim RosembergAu point de l’abandonner et de mettre en sourdine les mélodies et même la chorale du collège Sadi-Carnot. Pourtant, après cette pause adolescente, il ressort sa guitare de son étui avant même que la poussière n’y ait pris ses aises. « J’ai commencé par des reprises », rappelle-t-il. Et les confronte alors au public, chaque dimanche.
Dans ces scènes résonne déjà sa puissante voix ténébreuse. Peut-être un héritage de ses origines sud-américaines.

Puis il se met à composer, créant un univers très écrit, lui le grand fan de poésie, notamment Rimbaud et son pendant belge, Émile Verhaeren. Jim Rosemberg parle de musique urbaine, presque paradoxalement, tant ses compositions entre pop et folk enserrent tel un cocon, loin de la froideur d’une tour de béton. Admirateur de Leonard Cohen, Jeff Buckley, Brel et Brassens, il goûte aussi régulièrement au hip-hop et à la soul.
Ayant rejoint l’Atla, école des métiers des musiques actuelles située du côté de Pigalle, il croise les futurs membres de ses groupes Jim et les Magic Beans et maintenant Jim Rose Expedition. Au fil des concerts, ils se taillent une solide réputation et retiennent l’attention de labels. Qu’ils fuient rapidement, pas du genre à aller voir les petites femmes de Pigalle de l’industrie musicale.
Si l’art n’est que libre et indépendant, Jim désire simplement que ses chemins de traverse le mènent à vivre de la musique en la faisant partager, laissant les millions et la célébrité aux stars aseptisées.
Et vient de créer son propre label. Pour y sortir le premier album de Jim Rose Expedition qu’il peaufi ne actuellement.
Et de conclure : « La musique me permet d’exprimer tout ce que j’ai en moi ».

Et cela fait 24 ans que ça dure…

Partager cet article Contacter un ami !!partager_facebook!! !!partager_twitter!! !!partager_delicious!! !!partager_netvibes!! !!partager_yahoo_bookmarks!! !!partager_messenger!!

Plan du site

Ma Mairie

Mes démarches

Ma Ville

Participation citoyenne

Actualités

Mairie d'Argenteuil

12-14, boulevard Léon Feix
BP 721
95107 Argenteuil Cedex
(France)

Tél : 01 34 23 41 00
Fax : 01 34 23 44 44