Argenteuil Le site de la ville d'argenteuil

Acuti : sculpteuse d’âmes

Installée depuis trois ans aux Ateliers d’Argenteuil, Acuti n’a de cesse de sculpter l’homme dans ses plus terribles travers. Pour s’indigner et réveiller les consciences.

Bio

1967 : naissance
1992 : débuts en sculpture
1994 : première exposition
2007 : ateliers d’Argenteuil
Mai 2011 : sculptures visibles pendant le Mai des Artistes

Exposer la monstruosité pour mieux faire éclore la beauté. Dans son atelier, la sculptrice Acuti appuie où ça fait mal et fait gicler le pus de l’humanité.
Depuis 1992, elle « témoigne, donne à voir pour ne pas oublier ce qui me révolte, comme un génocide », confirme-t-elle.
Pour ses oeuvres, elle malaxe la glaise et accumule dents, cheveux, os ou fils barbelés.
Des oeuvres qui frappent. Fort. Ebranlent à coups de corps décharnés ou maltraités. Ici, point d’art décoratif mais la défiguration, le mouvement qu’elle a imaginé et décrit dans une thèse, reprise dans « Les Défiguratifs ou le Monstre dans l’Art » (éditions L’Art’dit), sortie en décembre. « De nombreux artistes se situent entre la figuration et l’abstraction, à commencer par Francis Bacon », détaille- t-elle. Leurs travaux sont souvent centrés sur l’homme, dans tous ses états.

AcutiNos zones d’ombres sont crachées sur la toile. L’autre côté du miroir éclate à la gueule du spectateur. Comme chez Acuti.
Ces créateurs écoutent leurs tripes pour tisser le portrait de la dualité de l’homme. Loin des préoccupations instantanées de notre société médiatique où le Kleenex se fait linceul de la réflexion et de l’analyse.
« Mais attention, je ne suis gardienne d’aucune vérité », tempère-elle, « je ne fais que des propositions. » Qui souvent choquent et secouent le Landerneau ultra codé de l’art contemporain. « Ma première
exposition fut très difficile mais enrichissante. J’ai été censurée et insultée. On m’a reproché la violence de mon travail. Alors que c’est une violence que je dénonce », déplore-t-elle. Et pour faire exploser ces codes, elle s’est invitée en 2007 à des expositions du Plateau, du Palais de Tokyo et de Beaubourg. « Un artiste qui vient de nulle part doit franchir des murailles pour pénétrer ce milieu très fermé. »

Et pourtant l’art, « dernier espace de liberté », lui est vital. Depuis quand ? Mystère. « Je sais juste qu’il existe une photo de moi quand j’étais à la maternelle avec de la terre dans les mains ! Après des études d’arts plastiques et d’histoire de l’art, je me suis mise à la sculpture en 1992 et ai commencé à exposer deux ans plus tard ». Depuis, elle n’a plus arrêté et s’est installée il y a trois ans dans les Ateliers d’Argenteuil. Qui proposent aussi des ateliers individuels. « C’est très important », insiste Acuti, très attachée à la transmission de la culture artistique. Pour que l’on distingue enfin la beauté derrière la monstruosité.

Plan du site

Ma Mairie

Mes démarches

Ma Ville

Participation citoyenne

Actualités

Mairie d'Argenteuil

12-14, boulevard Léon Feix
BP 721
95107 Argenteuil Cedex
(France)

Tél : 01 34 23 41 00
Fax : 01 34 23 44 44