Argenteuil Le site de la ville d'argenteuil

Susumu Yoshida : "composer, c’est consoler"

Argenteuillais d’adoption, originaire du Japon, le compositeur Susumu Yoshida court le monde et les scènes. A 63 ans, ce perpétuel émerveillé transmet sa passion de la musique classique et… d’Edith Piaf.

Bio

1947 : naissance à Tokyo
1972 : arrivée en France
1990 : installation à Argenteuil
2011 : « Inori » (prière), dernière création pour cornemuse écossaise

C est par l’épure des mots que les haïkus* embrassent des univers entiers. Susumu Yoshida, compositeur japonais installé à Argenteuil, les met parfois en musique.

Arrivé en France en 1972 pour étudier au conservatoire de Paris, il y est notamment l’élève du grand Messiaen. « Les Occidentaux n’ont pas la même sensibilité. J’ai ainsi trouvé mon propre chemin, par contraste », se souvient- il. "Ici, ce sont les sons qui sont importants
et chez nous, les silences". Pour lui, une sorte de négatif où noir et blanc se complètent comme sur le clavier d’un piano. Sa carrière lancée, il répond aux sollicitations de Radio France, de l’opéra de Paris ou du conservatoire d’Argenteuil.
Et dire que ce dompteur de notes aurait pu finir dans le cirque de la finance.

portrait« Au Japon, la réussite scolaire est très importante. J’ai donc étudié dans une université réputée en économie politique.
Mais enfant, je suis un jour entré dans le salon où ma famille regardait la télévision. Moi je devais travailler, se souvient-il. C’était le hit-parade, j’ai tout de suite voulu être chanteur », poursuit Susumu.

Puis il découvre que Paul Anka chante et compose. Seconde révélation.

"Je croyais jusqu’à présent que les compositeurs étaient des dieux".

La partition de sa vie continue de se dérouler : elle sera faite de croches et rondes.
Et ce tapis devient rouge quand l’amour d’une jeune fille l’enflamme et lui susurre des mélodies. Quant au virage vers la musique classique, il s’y engouffre grâce à la musique de West Side Story, signée Leonard Bernstein. Fleurit l’envie de composer des oeuvres dites savantes. Sans lâcher ses premières amours.

« Les Beatles font partie des génies du XXe siècle et je donne des conférences sur Edith Piaf ».

 

Depuis vingt ans, il transcrit les mélodies de son for intérieur à l’ombre du cerisier en fleur de son jardin, au calme, comme à la campagne. Et assure avoir la chance de mener une existence qui lui correspond et le fait devenir chaque jour meilleur. Tout en transmettant le flambeau, lors de master classes. Au fil de la mélodie mémorielle vient alors un refrain.

Soufflé un jour par Messiaen et qu’il n’oubliera jamais : « le musicien est là pour consoler les gens ».

S.Le

* Poèmes traditionnels japonais, composés de trois vers en dix-sept syllabes

Partager cet article Contacter un ami !!partager_facebook!! !!partager_twitter!! !!partager_delicious!! !!partager_netvibes!! !!partager_yahoo_bookmarks!! !!partager_messenger!!

Plan du site

Ma Mairie

Mes démarches

Ma Ville

Participation citoyenne

Actualités

Mairie d'Argenteuil

12-14, boulevard Léon Feix
BP 721
95107 Argenteuil Cedex
(France)

Tél : 01 34 23 41 00
Fax : 01 34 23 44 44