Argenteuil Le site de la ville d'argenteuil

Jacqueline Ornet : Il n’y a que maille qui m’aille

Jacqueline Ornet, 74 ans, est une enfant de la maille. Déjà passionnée de tricot quand elle était gamine, elle en a fait son métier et multiplie les prix dans les concours de rapidité.

Bio

1936 : naissance
1961 : mariage à Argenteuil
2006 : lancement dans les concours de tricot

Portrait de Jacqueline OrnetDe son enfance en Belgique aux podiums de ces fameuses compétitions de vitesse de tricot, Jacqueline a sacrifié un bon nombre de pelotes de laine pour le plaisir, tout d’abord, mais également pour le sport…
« C’est ma grand-mère qui m’a appris », se souvient Jacqueline.
À six ans, elle confectionne les habits de ses poupées.
Plus qu’une passion, une vocation puisqu’après son école de tricot et de couture en Belgique, elle va travailler pour différentes maisons du Sentier, à Paris.

C’est qu’entre-temps, elle s’est mariée et a rejoint Argenteuil.
Ce n’est qu’à la retraite, il y a quelques années, que Jacqueline s’est piquée de vitesse. La curiosité la pousse alors à tester les concours de rapidité. « Maintenant, je ne peux plus m’en passer ! », avoue-t-elle. Sorte de Coubertin de la maille, Jacqueline y cherche les rencontres, « avec des gens venus de toute l’Europe », les échanges et se « marrer ». Pas forcément pour la victoire, même si les coupes s’accumulent sur ses étagères.

Le principe des compétitions est simple : faire un maximum de points en trois minutes. Précisons pour les spécialistes qu’il s’agit de point mousse. En vitesse de croisière, Jacqueline flirte avec les 210 points.
Ayez conscience de la performance : plus d’un point par seconde ! Un jour à Dax, l’autre en Belgique, elle rentre souvent un trophée sous le bras. De quoi éviter de se mettre les nerfs en pelote.
« Je dors peu, et si j’ai décidé de finir un tricot, je ne vais pas me coucher ! », confirme Jacqueline, qui crée ses propres modèles, et même ses propres points. Cette Lucky Luke de la torsade est loin de la jouer cow-girl solitaire. Quand elle ne tricote pas pour la famille, c’est pour l’association Femmes solidaires ou les jeunes malades des hôpitaux de Paris. Pour Festiv’ Centre-ville, elle a même aidé les enfants de son quartier à confectionner pour Pâques des poussins… en laine, bien sûr.
Énergique, décidée et dynamique, elle projette même de monter un concours à Argenteuil dans les prochaines années. Comme une suite logique. Quoi
de plus normal, finalement, pour une femme qui a mené sa vie de fil en aiguille.

Partager cet article Contacter un ami !!partager_facebook!! !!partager_twitter!! !!partager_delicious!! !!partager_netvibes!! !!partager_yahoo_bookmarks!! !!partager_messenger!!

Plan du site

Ma Mairie

Mes démarches

Ma Ville

Participation citoyenne

Actualités

Mairie d'Argenteuil

12-14, boulevard Léon Feix
BP 721
95107 Argenteuil Cedex
(France)

Tél : 01 34 23 41 00
Fax : 01 34 23 44 44