Argenteuil Le site de la ville d'argenteuil

Dalila Zekrini : le coeur à l’ouvrage

Créer une école au Mali et organiser des cours d’alphabétisation... Tout un programme ! C’est pourtant le pari que s’offre l’association la Fem. Parmi ses fondateurs ? L’Argenteuillaise Dalila Zekrini.

Bio

1966 : naissance en Algérie
1975 : arrivée à Argenteuil
1988 : Bts de comptabilité et gestion d’entreprise
2007 : membre du conseil d’administration de la Mjc d’Argenteuil
2008 : co-création de la Fem

Il y a des rencontres qui vous marquent, vous habitent. De façon indélébile. Celle avec Pascal Delpierre fut justement de celles-ci… Car c’est bien à la suite d’un voyage-découverte en Afrique de l’Ouest que se monte la Fem (Fraternité enfants du Mali).
Pascal, éducateur pour enfants, lance ainsi en 2008 une opération de solidarité à Saya, un village peul situé au bord du fleuve Niger. Sur place, il rencontre Aïssata Bocoum, du Parlement des enfants du Mali, qui lutte pour créer une école au village. Une rencontre dont il parlera avec émotion à son retour en France.

Pour Dalila Zekrini : la décision est prise ! Elle devient trésorière de la nouvelle association... Son engagement ? Presque une suite logique à son arrivée, en 1975, au Val-d’Argent-Nord. « Je quittais mon village de montagnes en Kabylie pour découvrir une cité avec des immeubles infiniment grands, des supermarchés et… la foule. Après ma scolarité au lycée Romain-Rolland (ndlr : l’actuel lycée Julie- Victoire-Daubié), je suis devenue comptable. Mon domaine : le spectacle et la production de films. » Les difficultés dues à l’adaptation ? Dalila les connaît… et veut ainsi agir en retour.

Et puis toujours cette passion, déjà enfant, de la danse. Celle kabyle, son folklore à elle. Son espace d’évasion qui dépasse les barrières de la langue. « En 2007, je crée l’association Nayades, qui propose des danses du Maghreb assurées par la chorégraphe Louise El Assel. » Mais c’est surtout avec la Fem que Dalila passe la plupart de son temps.

Février 2009 confirme son engagement, avec un premier voyage au Mali. D’autres viendront…

« Lors de mon deuxième voyage, en février 2010, nous avons découvert une école dévastée, à la suite de la saison des pluies. Nous avons renforcé les classes, financé la clôture de l’école et réparé le puits servant à alimenter en eau tout le village... En parallèle, nous avons aussi tenté de convaincre les familles d’envoyer leurs filles à l’école ! L’année suivante, nous avons apporté des médicaments au dispensaire de l’école. À chaque voyage, les villageois nous font une offrande en sacrifiant deux poulets que nous partageons lors d’un repas. C’est toujours émouvant… »

Dalila s’envolera de nouveau vers le Mali en février prochain, elle qui voyageait peu autrefois. Un voyage de plus à la recherche de nouvelles rencontres qui vous marquent, vous habitent.-

De façon indélébile, disions-nous.

Plan du site

Ma Mairie

Mes démarches

Ma Ville

Participation citoyenne

Actualités

Mairie d'Argenteuil

12-14, boulevard Léon Feix
BP 721
95107 Argenteuil Cedex
(France)

Tél : 01 34 23 41 00
Fax : 01 34 23 44 44