Argenteuil Le site de la ville d'argenteuil

Denium : death metal vivant

Mickaël, Vincent, Alexandre, Logan et Thomas font éclater les clichés du death metal. Dans leur première démo, les guitares puissantes et le chant ultra présent savent se nourrir de leurs influences. Une passion qui explose sur scène.

Bio

2008 : naissance de Denium
2009 : premier concert
2010 : sélection tremplin À vous de jouer à la Cave dîmière
2011 : première démo prête.

Pointilleux sur le choix de la chemise, préférant le sportswear ou un look plus classique... Surprenants ces membres de Denium !
C’est vrai qu’on les a abordés nos clichés sur le death metal bien callés sous le bras. Bêtement persuadé qu’on aurait affaire à une bande d’énervés aux cheveux longs qui font l’hélicoptère, fringues noires, musique violente...
« Non, non, dynamique », corrige immédiatement Vincent, l’un des deux guitaristes de ce « band next door », hors codes du genre.

Lui est Argenteuillais et le groupe a participé en 2010 à une soirée À vous d’jouer de la Cave dîmière.
Mais écoutez :
les guitares, tranchantes, se font mélodiques, de petits gimmicks allègent l’air, le batteur en veut à ses fûts et Mickaël hurle mais sait épargner sa voix, point de longues logorrhées gutturales. De grands rifs de guitare s’avancent menaçants, repoussés par une touche de légèreté atmosphérique,comme un martinet s’élevant d’un gris terril après l’apocalypse.
Les nuances naissent des amours de chacun : trip-hop, électro ou même musique classique.

les membres du groupe
Mickaël, Vincent, Alexandre, Logan et Thomas font éclater les clichés du death metal

Leur âge tourne autour des 25 ans et ils se sont réunis au gré des connaissances. Autour également de l’intense émotion que leur offre cette musique assez technique. « Chacun compose. D’ailleurs nous jouons tous de plusieurs instruments, ça aide… », reconnaît Vincent. Quand Mickaël se charge des paroles « en anglais, cela sonne mieux ». Si le plaisir de composer est là, il est décuplé sur scène. « Faire bouger le public grâce à nos chansons est énorme », confirme le guitariste. Partage du plaisir et des émotions qui opèrera aussi bientôt grâce à leur première démo dont ils viennent de terminer l’enregistrement.

Passion chronophage aux victimes consentantes acceptant de passer tous leurs dimanches après-midi à répéter plutôt que d’aller pêcher la carpe argentée.
Sans oublier les devoirs : « En semaine on bosse de notre côté les morceaux, mais nous actualisons aussi notre MySpace ou partons en quête de nouveaux concerts », poursuit-il.
Les concessions ? Très peu pour eux.
Même si les Denium sont conscients que leur musique ne plaît pas à tout le monde. « T’es bien habillé, on dirait pas que t’es comme ça ! », entendent souvent ces calmes musiciens. Bien décidés à déchirer les étiquettes malveillantes décrivant une musique violente. Le death metal n’est simplement pas « mou du genou ». Capito ?

Plan du site

Ma Mairie

Mes démarches

Ma Ville

Participation citoyenne

Actualités

Mairie d'Argenteuil

12-14, boulevard Léon Feix
BP 721
95107 Argenteuil Cedex
(France)

Tél : 01 34 23 41 00
Fax : 01 34 23 44 44