Argenteuil Le site de la ville d'argenteuil

Le miel, nourriture des abeilles

Toutes les actualités
Partager Partagez sur Facebook Partagez sur Twitter Partagez sur Del.icio.us
Nous l'apprécions sur nos tartines, mais les abeilles ne fabriquent pas uniquement le miel pour nos papilles: durant l'hiver, il constitue leurs réserves de nourriture.

Après avoir pompé du nectar sur les fleurs mellifères, les ouvrières butineuses le rapportent à la ruche, où il sera régurgité plusieurs fois de suite par de nouvelles abeilles. De nombreuses enzymes seront ainsi mélangées au nectar, qui se transforme peu à peu en miel. Elles le déposent alors dans des alvéoles de cire, que les ouvrières bâtisseuses auront fabriquées sur les cadres de la ruche.

miel - alveoles
Les abeilles remplissent les alvéoles de miel. Celles qui sont fermées par un bouchon de cire sont dites "operculées".Les abeilles remplissent les alvéoles de miel. Celles qui sont fermées par un bouchon de cire sont dites "operculées".

 

Des ouvrières ventileuses vont ensuite le déshydrater, jusqu’à ce que sa teneur en eau soit devenue inférieure à 18%. Une fois l’alvéole pleine, elles la ferment avec un opercule de cire. Le miel est ainsi stocké durant de longs mois, jusqu’à la saison hivernale où il leur servira de réserve de nourriture.

Le miel présente plusieurs nuances de couleur et d'aspect. La couleur dépend du type de fleurs buttinées par les ouvrières: un miel de châtaignier sera beaucoup plus foncé qu'un miel d'acacia. Le miel argenteuillais, issu de plusieurs espèces florales, est d'une belle couleur dorée.

 

L'aspect plus ou moins opaque et compact s'explique par les réactions chimiques engendrées par les abeilles au moment de la transformation du nectar en miel. Ce dernier cristallisera plus ou moins vite en fonction de son taux de fructose, et sera donc plus ou moins épais.

Dans l’idéal, les apiculteurs récoltent des cadres entièrement operculés, signe d’une charge en miel maximum. Mais ils ne les prélèvent pas directement dans la ruche. Le lieu est réservé aux abeilles : elles y élèvent le couvain (les œufs) et y conservent leurs provisions personnelles. Pour prélever du miel sans entamer ces réserves, les apiculteurs utilisent un système de « hausses », une sorte d’étage supérieur installé sur la ruche, dans lesquels les abeilles fabriquent un surplus de miel.

 

Retrouvez la suite de l'article : Les hausses : réservoir de miel pour l’homme

Retour

Plan du site

Ma Mairie

Mes démarches

Ma Ville

Participation citoyenne

Actualités

Mairie d'Argenteuil

12-14, boulevard Léon Feix
BP 721
95107 Argenteuil Cedex
(France)

Tél : 01 34 23 41 00
Fax : 01 34 23 44 44