Argenteuil Le site de la ville d'argenteuil

Chirurgie de l’obésité en ambulatoire : du nouveau

Toutes les actualités
Partager Partagez sur Facebook Partagez sur Twitter Partagez sur Del.icio.us
Pour la première fois, une patiente de l’hôpital Victor-Dupouy a pu rentrer chez elle, le soir même, après une intervention destinée à lutter contre l’obésité. Objectifs : plus de confort et moins de risques.

Pour la seconde fois en France, une équipe du centre hospitalier Victor-Dupouy d’Argenteuil a posé un bypass gastrique en ambulatoire, le 29 février. La patiente est en effet arrivée le matin pour repartir chez elle le soir, après l’opération. « Il s’agit d’une des trois interventions possibles en cas d’obésité. Nous avons procédé à un court-circuit au niveau de l’estomac, des sutures avec l’intestin grêle et l’ablation de la vésicule biliaire », détaille Aziz Khazraï, le chirurgien qui a dirigé l’intervention.

« L’ambulatoire ne peut être proposée à tous les patients. Ils doivent avoir moins de 55 ans et habiter près de l’hôpital, à moins d’une demi-heure dans notre cas, poursuit le médecin. Cela exclut peu de personnes puisque nous intervenons généralement sur des personnes jeunes et originaires des alentours d’Argenteuil. »

Un souci de maîtrise absolue du risque a accompagné chaque étape de cette prouesse, tout en veillant au confort de la patiente. L’équipe d’Aziz Khazraï lui avait expliqué l’opération et ce qu’elle devait faire en cas de souci. « Elle disposait de trois numéros de téléphone, dont ma ligne directe », insiste ce dernier. La personne opérée a ensuite reçu la visite d’une infirmière à domicile trois fois par jour dans les quatre jours qui ont suivi l’intervention, puis deux fois quotidiennement dans les trois semaines suivantes. En parallèle, le chirurgien recevait sur son téléphone mobile tous ses paramètres médicaux comme la tension artérielle et une évaluation de sa douleur. Une diététicienne est intervenue et des séances de massage ont diminué la douleur. « Cela a été efficace puisqu’elle n’a utilisé que six comprimés de Doliprane », précise le Dr Khazraï.

L’intervention de prise en charge de l’obésité a aussi été préparée en amont. Dans le mois précédent, la patiente devait quotidiennement marcher 30 minutes voire une heure, et a bénéficié de séances de massages shiatsu par l’association 2 Poids - 2 mesures, qui accompagne tous les patients suivis pour obésité à l’hôpital.

Plus généralement, outre le confort des malades, l’hôpital d’Argenteuil (ndlr : comme beaucoup d’établissements hospitaliers aujourd’hui) favorise les interventions en ambulatoire ou, en tout cas, fait tout pour réduire la durée d’hospitalisation post-opératoire. « Cela diminue très fortement les risques de complications comme les phlébites et les maladies nosocomiales. Et rend aux patients leur autonomie le plus rapidement possible », conclut Aziz Khazraï, qui a programmé d’autres interventions de ce type au mois de mai.

S.Legras

Retour

Plan du site

Ma Mairie

Mes démarches

Ma Ville

Participation citoyenne

Actualités

Mairie d'Argenteuil

12-14, boulevard Léon Feix
BP 721
95107 Argenteuil Cedex
(France)

Tél : 01 34 23 41 00
Fax : 01 34 23 44 44