Actualités

La nouvelle Halle des Sports

Actualités La nouvelle Halle des Sports

Sport Publié le 20 septembre 2017

Voulue polyvalente, intégrée au parc Maurice-Audin et ouverte sur l’ensemble du quartier, la halle des sports Roger-Ouvrard était très attendue.

Elle permet à la fois d’accueillir des rencontres de haut niveau, exigeant des homologations strictes, et de développer la pratique sportive chez les élèves des établissements scolaires alentours*.

Éloquents, les chiffres ! Moins de 2 ans de travaux ; 4 339 m2 répartis sur deux niveaux, l’un ouvert aux pratiques multisports avec intégration de 600 places assises en gradins et aux arts gymniques avec salle dédiée ; l’autre destiné aux arts martiaux, aux activités d’éducation physique et aux vestiaires du football, lui pratiqué à l’extérieur ; pour un total de 13 M€ (y compris la démolition des deux gymnases Romain-Rolland cet été), inclus dans le projet de rénovation urbaine du Val-d’Argent.

Voilà, la halle des sports Roger-Ouvrard est en service depuis le 15 mai, inaugurée à la fin du mois, en présence de tous les partenaires, entreprises et techniciens qui ont participé à son montage et à sa réalisation.

* Groupe scolaire Romain-Rolland, collège Lucie-Aubrac, lycée Julie-Victoire-Daubié.

Inauguration : SAMEDI 30 SEPTEMBRE, 14h30
6 allée Romain-Rolland (VAN) En présence notamment de tous les financeurs (État/Anru ; Région, Département et Ville) et acteurs
du projet.


Roger Ouvrard : toute une Histoire
En décembre 2016, la municipalité avait proposé de donner le nom de Roger Ouvrard à la halle des sports, dont le chantier était encore en cours. L’évidence s’imposait à tous, pour rendre hommage au coureur et passionné de sport qui avait tant marqué Argenteuil depuis plus de quarante ans. Quelques semaines plus tard (8 janvier 2017), l’humble et souriant Roger Ouvrard disparaissait, unanimement salué pour son engagement sans faille au service des Argenteuillais depuis 1959 (adjoint aux Sports, 1er adjoint puis maire de 1995 à 2001 ; conseiller général du Val-d’Oise entre 1985 et 1998, toujours sous les couleurs du Parti communiste français).