Actualités

Foot de rue

Actualités Foot de rue

Sport Publié le 27 août 2019

Les qualifs commencent à Argenteuil.

Pour la dernière semaine d’août, Nike France organise une rencontre francilienne de street football (5x5). C’est à Argenteuil que la coupe Mercurial du Grand-Paris a commencé (24 août, terrains extérieurs Henri-Wallon), réunissant 12 équipes masculines et 4 féminines du Val-d’Oise.

La finale des filles s’est jouée entre Zupstar (Argenteuil) et New Team. Cette dernière a gagné 1-0. Grande déception chez les Argenteuillaises, d’autant qu’elles jouaient à domicile et qu’elles n’ont pas cessé d’attaquer… sans marquer. Regrets !

Chez les gars, plus d’équipes engagées. Mais le jeu, normalement assez rapide sur surface synthétique, était un peu plombé… sans doute par la chaleur à + 30°C. Résultat : la Team Toho (Saint-Gratien) est qualifiée, l’équipe Zupstar des garçons argenteuillais s’est fait sortir. Un peu de chauvinisme : déception pour eux !

New Team pour les filles et la Team Soho pour les garçons du 9-5 participeront à la grande finale du 1er septembre, sur les terrains de Roland-Garros. En attendant, les 25, 26 et 27 août, Nike a continué et continue de réunir des équipes des autres départements franciliens – Les Mureaux pour les Yvelines et les Hauts-de-Seine ; Paris, pour la Seine et la Seine-et-Marne ; Grigny, pour l’Essonne et le Val-de-Marne.

Pour soutenir l’opération et tout ce petit monde, à Argenteuil, l’association Impulstar – organisatrice du tournoi annuel de la Ligue d’argent… Merci Bernard et Taylor ! –, et les jeunes argenteuillaises Ella Kaabachi(1), qui évolue actuellement en D2 à Issy-les-Moulineaux, et Lyna Mahyem, chanteuse de RnB. Toutes deux étaient amicalement revenues sur les terres de leur enfance et de leur adolescence, pour promouvoir et soutenir le football au féminin. Très à l’aise avec le public et les différentes joueuses, les deux jeunes femmes se sont prêtées au jeu des interviews, selfies et autres sollicitations avec une décontraction déconcertante et très agréable, histoire « de donner envie aux petites filles de faire du sport, foot y compris ! », ont souligné les deux anciennes élèves du collège Claude-Monet.

Enfin, les services municipaux (Sport, Tranquillité publique, Techniques…) ont aidé à encadrer la manifestation, qui a permis de réunir ados et jeunes adultes autour des valeurs sportives.

(1) portrait dans le journal L’Argenteuillais 151 (21.11.2012) - @hellaa_10