Actualités

Porte St-Germain/Berges de Seine

Actualités Porte St-Germain/Berges de Seine

Ma ville Publié le 17 mai 2017

Le devenir du secteur situé au sud du Val-Notre-Dame s’écrit aujourd’hui. Tenus début mars, les ateliers avec les usagers du quartier ont permis de nourrir le diagnostic.

La transformation du secteur porte Saint-Germain/Berges de Seine nécessite au préalable de partager le diagnostic sur les dysfonctionnements du quartier, sans oublier ses atouts. Une étape-clef dans la construction du projet urbain, engagée début mars, dans le cadre d’ateliers de concertation (diagnostic « en marchant » ; ateliers en salle, divisés en quatre thématiques). Ils ont regroupé une vingtaine de volontaires habitant, fréquentant et/ou travaillant dans le secteur. Des observateurs et usagers d’âge et de catégorie socioprofessionnelle différents qui ont fait part de leurs constats, témoignages et propositions très riches. En voici la synthèse…

Dysfonctionnements : omniprésence de la voiture, peu ou pas de place pour piétons et cyclistes ; secteur de passage et non de destination ; manque d’espaces verts ; sentiment d’abandon.

Atouts : projets à l’étude perçus comme des leviers de valorisation et d’attractivité (Transport collectif en site propre – Tcsp – entre Bezons et Argenteuil, nouveau groupe scolaire, potentiel de renouveau que constituent les friches…) ; place du 11-Novembre à conforter et opportunité pour créer un lieu central ; proximité de la Seine et du parc de l’île-Marante ; qualité architecturale de certains bâtiments.

Propositions : renforcer et créer des espaces publics de qualité à partager (cheminements piétons, aménagements cyclables, verdissement, meilleur accès au pont de Colombes pour piétons et cyclistes, limitation de la circulation de transit…) ; préserver les activités économiques, favoriser leur cohabitation avec l’habitat et développer des services communs pour tous ; créer de vrais lieux de vie et des logements qualitatifs.

Dans les prochaines semaines, la Ville va définir avec ses partenaires les étapes de mise en oeuvre du projet et les moyens financiers à mobiliser (subventions) grâce, notamment, à la signature d’une convention avec l’Agence nationale pour la rénovation urbaine (Anru).

D’ICI FIN JUIN 2017…

  • Réunion publique
  • Exposition, avec registre à disposition - Maison de quartier Val-Notre-Dame, 164 bd du Gal-Delambre

En savoir plus