Actualités

Canicule : prévention et protection

Actualités Canicule : prévention et protection

Solidarité Publié le 14 juin 2019

Pensez au registre nominatif

Voir l'image en grand

La préfecture du Val d’Oise a activé le niveau 3 « Alerte Canicule » du plan départemental de gestion d’une canicule : la chaleur s'accentue progressivement pour atteindre jusqu’à 40°C en journée en milieu de semaine, les températures resteront élevées la nuit dépassant régulièrement les 20°C. Un épisode qui devrait durer toute la semaine.

Canicule : le souci potentiel, pour les personnes fragiles (seniors, handicapés, femmes enceintes, bébés, malades chroniques…) vient de la surchauffe. Elle se caractérise par une chaleur supérieure à 35° la journée pendant 3 jours continus et une température nocturne qui ne redescend pas en-dessous de 20°, toujours pendant 3 jours continus (niveau 3 du Plan canicule, mis en place par l’État depuis 2004). Les corps s’épuisent et c’est là où il faut être attentif à l’état général des personnes fragiles, qui peuvent se déshydrater rapidement. Il est donc impératif de boire de l'eau, au cours de la journée, même sans sensation de soif.Grâce à un registre nominatif, le Centre communal d’action sociale (Ccas) suit les inscrits volontaires (personnes âgées ou handicapées isolées) et s’enquiert de leur état.

Un outil pratique est mis en place par le Ccas, celui du registre nominatif confidentiel. En cas de déclenchement du niveau 3, si vous êtes vous-même inscrit – ou si quelqu’un de votre famille, votre médecin, un voisin… l’a fait pour vous, avec votre accord –, les personnels du Ccas vous appellent pour “vérifier” votre état de santé. Ils pourront même se déplacer, si nécessaire.

01 34 23 44 97 (Ccas, aux heures d’ouverture administratives)

0 800 00 55 65 (appel gratuit depuis un poste fixe, accessible 24h/24).

Peuvent s’inscrire

  • les personnes âgées de plus de 65 ans résidant à leur domicile,
  • les personnes de plus de 60 ans reconnues inaptes au travail et résidant à leur domicile,
  • les personnes adultes handicapées reconnues inaptes au travail résidant à leur domicile et bénéficiant d’une des prestations suivantes : AAH, ACTP, carte d’invalidité, reconnaissance travailleur handicapé, pension d’invalidité.