Portraits d'Argenteuillais

Clarisse Agbegnenou

Portraits d'Argenteuillais Clarisse Agbegnenou

Portraits d'Argenteuillais

Un billet pour les JO dans sa poche de kimono !
Cet espoir du judo français s’entraîne depuis un an au JCEA. Avec cinq autres athlètes, elle est soutenue par la Ville dans son projet olympique.

Bio

  • 25 octobre 1992 : naissance à Rennes
  • 2008 : championne d’Europe cadette
  • 2009 et 20010 : championne de France junior
  • 2010 : championne de France senior

Nette, précise, efficace. Elle a certes perdu au deuxième tour des championnats du monde d’Agadir fin octobre, mais Clarisse Agbegnenou, qui a rejoint le Judo club escales Argenteuil (JCEA) il y a un an, affiche un palmarès nettement moins vierge que son kimono blanc.
Championne d’Europe cadettes et championne de France junior et senior, cette jeune fille de 18 ans revient sur sa jeune et fulgurante carrière avec un flegme tout britannique. Comme si c’était naturel.

« J’ai commencé le judo à 9 ans. C’était au début un loisir pour canaliser mon énergie. Puis j’ai commencé à gagner et j’ai rejoint le Pôle France en 2007 ».

Elémentaire, mon cher Watson. Malgré sa déconvenue, participer aux mondiaux ne lui a apporté que du bonheur. Véritable dame de fer, elle avoue que c’est « dur à encaisser. Mais si tu t’arrêtes à chaque
défaite… »

Et si les JO de 2012 à Londres constituaient l’objectif rédempteur ? Clarisse fait d’ailleurs partie des six athlètes que la Ville soutient dans leur préparation aux prochains Jeux. Ils s’engagent à porter haut les
couleurs d’Argenteuil en échange d’une subvention pour leur club.

Car oui, Clarisse rêve de Londres et d’olympisme.