Reportages

Promenons-nous dans le patrimoine : L’âge d’or des colonies de vacances

Reportages Promenons-nous dans le patrimoine : L’âge d’or des colonies de vacances

Promenons-nous dans le patrimoine Le 30/08/2013

En 1935, Argenteuil se fixe pour objectif d’envoyer au minimum 1000 enfants en colonie de vacances chaque été. Durant plus de trente ans, la Ville a mené une politique sociale en ce sens, créant sept centres de vacances en France.

En 1934, dans sa campagne électorale, Victor Dupouy mettait en avant son objectif de permettre à un millier d’enfant, au minimum, de partir en colonie chaque été, et pour des séjours de quarante jours. Une volonté issue des pensées hygiénistes et politiques de l’époque, qui vise principalement les enfants des classes ouvrières, marqués par la sous-alimentation et le logement insalubre. L’air pur, l’exercice et l’alimentation riche et abondante qu’ils retrouvent en colonie permettent de les rendre plus robustes et constituent bien souvent les seuls moments passés hors de la ville durant l’année.

Une fois élu, Victor Dupouy engage des travaux dans l’unique colonie municipale, située à Ver-sur-Mer, dans le Calvados. Dès l’été 1935, près de 270 enfants y séjournent. Durant le même été, 582 enfants quittent Argenteuil pour une colonie à placement familial à la campagne, en Bourgogne et dans le Cher. Grâce à un partenariat avec la ville voisine de Bezons, 66 enfants partent également en colonie au château de la Luzière, en Sologne. Soit près de 915 enfants en un été.

En 1939, la municipalité acquiert une parcelle de forêt domaniale à Saint-Hilaire-de-Riez, en Vendée, pour y édifier une nouvelle colonie. Mais la guerre interrompt le chantier. Pendant le conflit, de nombreux enfants argenteuillais sont envoyés à Ver-sur-Mer pour les éloigner de la région parisienne.

A Saint-Hilaire-de-Riez, un « Palais des Gosses »

Aussitôt après la Libération, la Ville se fixe la tâche de reconstruire la colonie de Ver-sur-mer, détruite lors du Débarquement allié. Elle en profite pour étendre la capacité d’accueil à 554 enfants. A Saint-Hilaire-de-Riez, les travaux commencés en 1939 et interrompus reprennent également. En 1946, les premiers enfants y passent leurs vacances, installés dans des baraquements provisoires.

En 1948, près d’un millier d’enfants argenteuillais ont ainsi pu profiter de l’air pur des différents centres de séjour municipaux. Les travaux à Saint-Hilaire s’achèvent à la fin de l’année 1949. Et, le 30 juillet 1950, Maurice Thorez inaugure le « Palais des Gosses », au cours d’une grande cérémonie, à laquelle de nombreux Argenteuillais participent.

Face à l’affluence, Victor Dupouy décide à créer une colonie à la montagne : en 1953, la ville fait l’acquisition d’un château à Valfin-sur-Valouze, dans le Jura. Après quelques mois de chantier, le château accueille une centaine de petits vacanciers dès l’été. L’année suivante, les effectifs doublent et le centre peut loger près de deux cent enfants par contingent, grâce à l’aménagement de nouveaux bâtiments. En 1955, Argenteuil achète le château de la Bainerie, à Tiercé (Maine-et-Loire). La même année, plus de 1870 enfants sont partis en vacances grâce aux colonies de la Ville.

En 1962, Argenteuil créé un camp à Argentières (haute-Savoie) et une colonie à Massiac, dans le Cantal, qui peuvent loger une centaine d’enfants la même année. Après quelques aménagements, le centre de Massiac accueillera plus de 250 enfants.

La dernière colonie municipale fut créée à Hyères, via l’agrandissement d’une propriété du syndicat intercommunal d’Argenteuil-Bezons en 1969. Mais au fil des années, l’esprit militant et l’engouement pour les colonies de vacances s’est peu à peu éteint à Argenteuil comme en France. Au début des années 2000, la Ville revend presque toutes ses propriétés, à l’exception de Saint-Hilaire-de-Riez, rouvert cette année aux séjours municipaux.

Images

En route pour St Hilaire 1/19

Arrivée à la colonie2/19

St Hilaire © Archives municipales d’Argenteuil3/19

Inauguration Saint Hilaire 4/19

départ de Paris5/19

St Hilaire 6/19

Inauguration avec Maurice Thorez7/19

Ver sur Mer 8/19

Ver sur Mer 9/19

Ver sur Mer 10/19

St Hilaire La baignade 1945 Photo Yvon11/19

St Hilaire de Riez 12/19

St Hilaire13/19

St Hilaire 194814/19

Inauguration St Hilaire 30 juillet 1950 15/19

Visite de Ver sur Mer 1932 16/19

St Hilaire 194517/19

Saint Hilaire18/19

Départ Gare © Archives municipales d’Argenteuil19/19