Ma ville

Porte Saint-Germain/Berges de Seine

Porte Saint-Germain/Berges de Seine

Le renouveau

Le sud du Val-Notre-Dame, situé autour de la place du 11-Novembre et en bordure de Seine, s’engage sur la voie du changement. La municipalité y travaille actuellement, avec les partenaires institutionnels – Etat, Région, Département, Anru – et économiques – investisseurs et entreprises.

Depuis début 2016, un cadre d’échanges a été monté avec les habitants et usagers du secteur.

Objectifs

Le projet dans son ensemble vise à développer tout le secteur de la porte Saint-Germain et le parc d’activités économiques (PAE) des Berges-de-Seine ; et à améliorer le cadre de vie de tous, pour que ce secteur puisse accueillir de nouvelles entreprises et habitants, et incarner le renouveau d’Argenteuil.

Orientations d’aménagement

Après avoir analysé les dysfonctionnements et atouts de ce secteur, ainsi que les attentes des habitants-usagers, partagées lors d’ateliers organisés en mars 2017, la municipalité a défini six grandes orientations.

  • Accompagner le développement d’une nouvelle offre de logements, résorber l’habitat dégradé et les friches, et améliorer l’habitat existant
  • Développer un parc d’activités dynamique et favoriser le renouvellement et la diversification de l’immobilier d’entreprise
  • Encourager l’implantation de commerces, services et équipements répondant aux besoins des habitants, des entreprises et de leurs salariés, offrir de nouveaux lieux de vie pour tous les usagers
  • Faciliter l’accès au quartier et améliorer son fonctionnement en minimisant le trafic de transit et en donnant une place prioritaire aux piétons et aux transports en commun
  • Offrir de nouveaux espaces publics et privés à vivre et à partager pour créer une vraie vie de quartier, valoriser la présence de la Seine et développer une trame paysagère au sein des îlots
  • Promouvoir de nouvelles construction durables et respectueuses de l’environnement, du quartier et de son histoire, et favoriser la constitution d’un cadre de vie qualitatif

75 hectares à l'étude, dont 9 environ en friche
1 800 habitants
801 logements existants
142 établissements économiques

L’adresse fait le quartier ! 4 adresses pour redécouvrir le quartier et imaginer la ville de demain

L’adresse fait le quartier !
4 adresses pour redécouvrir le quartier et imaginer la ville de demain

1/ Pont de Colombes

  • Retrouver la Seine
    Pour permettre aux habitants de se réapproprier la Seine, la ville repense ses accès aux quais en mobilité douce, c’est-à-dire à pied, à vélo, à trottinette... sur une promenade sécurisée. L’idée est simple : se rencontrer, se balader, s’amuser et dans la Seine, pourquoi pas se baigner ou faire de la voile ! Imaginer de nouveaux usages pour les Argenteuillais en lien avec le fleuve, c’est redonner vie au quartier grâce à des aménagements comme des pontons flottant le long de la rive, de nouvelles guinguettes, des espaces de jeux...
  • Contempler le fleuve
    En continuité de la nouvelle place du 11 Novembre, une passerelle piétonne s’érigera à proximité du Pont de Colombes pour rejoindre, sur l’autre rive, le parc de l’Île Marante. Un cheminement dédié aux modes doux à la reconquête de la Seine. À l’extrémité de la place, on peut imaginer un balcon sur le fleuve, lieu de détente ou de pratique d’activités de plein air.

2/ Place du 11 Novembre

  • La place du 11 Novembre, nouvelle entrée de ville et nouvel espace de convivialité́
    Entièrement repensée pour favoriser la flânerie, les rencontres et les échanges, la place du 11 Novembre sera transformée, élargie et entièrement aménagée pour offrir un visage moderne et dynamique à cette entrée de ville et de quartier qui accueillera de nouveaux programmes de logements et de commerces
    en rez-de-chaussée.
  • La place du 11 Novembre redevient accessible et agréable à vivre
    L’aménagement qualitatif de la place, qui est une exigence de l’actuelle municipalité́, prendra en compte piétons et mobilités douces. Partout, le mobilier marquera la qualité́ et la continuité́ paysagère du lieu. L’ensemble sera dominé́ par le végétal. La ville-parc commence ici !

3/ Rue Michel Carré

  • Sur cette ancienne friche Yoplait, un nouveau projet se dessine !
    La ville et le promoteur Atland ont travaillé́ de concert pour donner un coup de jeune au site en proposant une programmation mixte d’activités, bureaux, ateliers, et un restaurant interentreprises. Le site qui s’ouvre vers la Seine sera doté́, en son cœur, d’un parc arboré, respiration verte entre la ville et ses quais, que les Argenteuillais auront plaisir à emprunter.
  • Rue Michel Carré : un nouveau bus
    La rue Michel Carré sera élargie pour accueillir un nouveau bus dit « en site propre », c’est-à-dire disposant de sa propre voie, et donc plus rapide !
    Ce bus permettra de relier le quartier au T2 Pont de Bezons et à la Gare d’Argenteuil en moins de 10 minutes. Il apportera un réel confort aux usagers et une meilleure offre de transport, un arrêt sera implanté́ à quelques mètres d’ici.

4/ Rue Henri Barbusse ouest

  • Dans la continuité des nouveaux projets engagés autour de la future place du 11 Novembre rénovée, le quartier se transforme pour les habitants en vue de leur apporter un environnement agréable à vivre.
  • Ici un nouveau projet de logements initié par la collectivité va sortir de terre !
    L’objectif est de proposer une programmation de logements évolutifs, avec un cœur d’îlot vert ainsi qu’un cheminement paysager, permettant de redonner une réelle place à la nature. La Ferme du Spahi, commerce central à proximité de la place du 11 Novembre, sera relocalisée à une centaine de mètres à pied d’ici, sur l’ancienne friche Renault, avec un accès aux véhicules plus adapté et un plus grand espace de stationnement dédié. Cette nouvelle construction accueillera une offre de commerces complémentaire à celle prévue sur la Place du 11 Novembre (commerces et services de proximité).

Présentation du projet de renouvellement urbain

DÉFINIR ENSEMBLE LE DEVENIR DU QUARTIERVoir l'image en grand DÉFINIR ENSEMBLE LE DEVENIR DU QUARTIER LE QUARTIER AUJOURD’HUIVoir l'image en grand LE QUARTIER AUJOURD’HUI LES PROPOSITIONS POUR L’AVENIR DU QUARTIERVoir l'image en grand LES PROPOSITIONS POUR L’AVENIR DU QUARTIER LES ENGAGEMENTS D’AMÉLIORATION DE LA VILLEVoir l'image en grand LES ENGAGEMENTS D’AMÉLIORATION DE LA VILLE LES ENGAGEMENTS D’AMÉLIORATION DE LA VILLEVoir l'image en grand LES ENGAGEMENTS D’AMÉLIORATION DE LA VILLE
Panneau 1 version pdf Panneau 2 version pdf Panneau 3 version pdf Panneau 4 version pdf Panneau 5 version pdf

Étapes d’élaboration

Le projet de rénovation « porte Saint-Germain/berges de Seine » s’installe progressivement dans la durée. En matière d’urbanisme, son ampleur doit respecter quelques règles, notamment celle d’y associer les habitants-usagers*.

  • Début mars 2017: une vingtaine de volontaires – habitant le secteur et/ou y travaillant … – a participé à des ateliers de concertation (voir photos), qui ont permis de cerner les constats et attentes ;
  • 20 Juin 2017, La Cave : réunion publique d’information, ouverte à tous les Argenteuillais, pour échanger avec la municipalité.
  • 22 juin-27 juillet 2017, Maison de quartier Val-Notre-Dame : exposition « présentant le diagnostic partagé et les grandes orientations du projet » ; À partir de cette date, le public peut donner son avis sur registre (papier ou numérique) jusqu’au 27 juillet ;
  • 17 octobre 2018, Réunion publique d'information
  • 21 septembre 2019, inauguration groupe scolaire Simone-Veil
  • 10 décembre 2019, 3e réunion publique d'information, dans la salle polyvalente du groupe scolaire S.Veil. Proposition d'un collectif citoyen autour du projet
  • 11 janvier 2020, inauguration de la Maison du projet de la Traversière et signature de la Déclaration d'engagement avec l'ANRU, l'EPT et Action Logement, fixant les montants des participations financières
  • Courant 2020 : signature officielle de la convention opérationnelle avec l’Agence nationale de rénovation urbaine (Anru). De quoi notamment entériner son soutien financier (subvention), auquel s’ajouteront ceux de l’État et de la Région...
  • Jusqu'en 2026-2030 : les différentes phases d’aménagement pourraient être réalisées.

* Dans L’Argenteuillais n° 251 (1er/02) et 258 (17/05)

Maison du projet et collectif citoyen

Depuis la réunion publique de décembre 2019, un collectif Citoyen est en cours de constitution. Composé de trois collèges - habitants, commerçants, entreprises - il sera associé à toutes les phases de conception et mise en œuvre du projet.

La Maison du projet "La Traversière" est un lieu d'accueil du public, proposant une exposition et des permanences afin d'échanger sur le projet urbain.

Horaires à partir du 9 sept. 2020 :
permanences, les mercredis et vendredis de 14 h à 17 h 30.

Dernière mise à jour le 08/09/2020