Actualités

La Semaine Internationale des Archives

Actualités La Semaine Internationale des Archives

Culture Publié le 07 juin 2021

Les Archives municipales d’Argenteuil vous font découvrir chaque jour de nouvelles merveilles
Du 7 au 11 juin 2021

LUNDI 7 JUIN

  • Registre paroissial de 1670



Depuis la fin du Moyen-âge jusqu’en 1793, les registres paroissiaux sont tenus par les hommes d’églises pour inscrire les baptêmes, mariages et décès de chaque paroisse.

Après l’ordonnance royale de Saint-Germain-en-Laye en avril 1667, ces registres doivent être signés par les familles et témoins. À une époque, où les habitants ne savent pas tous écrire, une croix ou ici un dessin de poisson valait pour signature.

Aujourd'hui, ces documents sont consultés pour des recherches généalogiques.

Quizz - QUI SUIS-JE ? (réponse mardi 8 juin 2021)

  • j’ai marqué le siècle des Lumières par mes idées athéistes et évolutionnistes,
  • ma plume est souvent considérée comme dangereuse,
  • je consacre vingt ans de ma vie à un projet censuré plusieurs fois,

MARDI 8 JUIN

  • réponse à la question de la veille -> Denis Diderot
  • image du jour : Encyclopédie ou dictionnaire raisonné des sciences, arts et métiers par une société des gens de lettres, première édition, 1751-1780


Au XVIIIe siècle, Diderot et d’Alembert veulent regrouper toutes les connaissances acquises dans un seul et même dictionnaire. Ils collaborent avec plusieurs auteurs : Rousseau, Voltaire, Marmontel. L’ouvrage connait un succès considérable en Europe. Mais en France, il est censuré et ne sera à nouveau accessible qu’à partir de 1752.

Le fonds ancien des Archives municipales conserve actuellement la première édition.

Il possède également de nombreux ouvrages du XIXe siècle à l’instar des grandes institutions parisiennes.

Quizz QUI SUIS-JE ?

Je suis un grand écrivain réaliste français mort en 1893. Avec mes amis, j’ai fondé dans une guinguette d’Argenteuil «la colonie d’Aspergopolis» et j’ai parcouru sur mon bateau la Seine depuis Epinay jusqu’à Bougival.

  • réponse mercredi 9 juin

MERCREDI 9 JUIN

  • réponse à la question de la veille -> Guy de Maupassant
  • image du jour : Lettre de Guy de Maupassant à Jean Bourdeau, 1889 - © Archives Municipales d’Argenteuil

Dans la seconde moitié du XIXe siècle, des personnalités importantes sont de passage à Argenteuil : Ambroise Thomas, Claude Monet, Gustave Caillebotte

En 1873, Maupassant s’installe à l’auberge du Petit Matelot pour le canotage, la voile et les bateaux.

Cette lettre exprime son attachement pour la Seine et Oise où il profite des vues de la Seine, en toute tranquillité.

Les Archives municipales détiennent aujourd’hui une unique lettre manuscrite du prestigieux écrivain.



QUIZZ - QUI SUIS-JE ?

Je suis un architecte communal à Argenteuil. Je travaille pour la Mairie depuis le 1er février 1807. A la mort de M. Vigouroux, on me confie les fonctions d’architecte de l’Hôpital et de l’Hospice des Vieillards. Je me considère comme l’Econome de la ville en raison des divers services de contrôle que j’ai institués.

Réponse : demain jeudi 10 juin


JEUDI 10 JUIN

Ville d’Argenteuil, Hôtel des Postes, 2 juin 1909

© Archives Municipales d’Argenteuil


Léo Batton (1867-1929) architecte « voyer » supervise plusieurs projets de constructions dont l’Hôtel des Postes et l’Hôtel de Ville. La construction de l’Hôtel des Postes débute en 1909 et s’achève en 1913.

Le 15 décembre 1918, il informe le Maire de sa démission. André Cordonnier (1885-1954) alors collaborateur le remplace définitivement.

La sous- série 7Fi des Archives municipales accorde une place importante aux plans et cartes. Ils accompagnent les archives manuscrites et sont marqueurs de l’évolution historique et urbaine de la ville.

QUIZZ - QUI SUIS-JE ?

J’étudie les Arts graphiques, je sors diplômé de l’École Estienne en 1929. Je deviens photographe illustrateur indépendant. J’ai réalisé les premiers portraits de Picasso, Braque et Paul Léautaud. En 1960, j’organise une exposition au Musée d’art contemporain de Chicago. Je reçois plusieurs prix pour mes œuvres photographiques à l’instar du grand prix national de la photographie en 1983.

  • réponse vendredi 11 juin


VENDREDI 11 JUIN

Vue rapprochée de la maison natale de Georges Braque rue de l'Hôtel-Dieu, détail de la sonnette, Doisneau Robert, 1964

© Archives Municipales Argenteuil

Robert Doisneau (1912-1994), photographe humaniste fait connaître ses plus belles œuvres lorsqu’il se lance en tant qu’indépendant. Parcourant plusieurs pays pour réaliser des reportages, il organise de nombreuses expositions personnelles. Son travail illustre aussi les ouvrages de ses connaissances comme dans Enchantements sur Paris (1954).

Doisneau s’intéresse également à Argenteuil. Il réalise des photos de la maison natale de Georges Braque en 1964 et de la cité Champagne

en 1984.

Aujourd’hui, les Archives municipales d’Argenteuil peuvent conserver des œuvres majeures comme celle de Doisneau grâce aux dons effectués.

  • pour ne pas manquer de nouvelles découvertes, rendez-vous les 18 et 19 septembre 2021, aux 38e Journées européennes du patrimoine