Actualités

Un chèque vert pour la transition écologique

Actualités Un chèque vert pour la transition écologique

Ma ville Publié le 05 octobre 2021

À destination des commerçants et des artisans

La Région Île-de-France met en place un Chèque vert pour les artisans et commerçants. Cette aide, jusqu’à 1.500 euros, peut être utilisée pour installer un éclairage LED, une ventilation ou encore pour améliorer son isolation ou sa gestion des déchets.

Faciliter les investissements des artisans et commerçants pour réduire la consommation d’énergie et d’eau, améliorer la qualité de l'air intérieur ou encore accélérer le développement de l’économie circulaire, tel est l'objectif de ce Chèque vert proposé par la Région Île-de-France.

  • SUIVEZ CE LIEN pour déposer une demande de Chèque vert
  • information sur le Chèque vert via aides.economiques@iledefrance.fr.
  • questions sur le suivi de votre dossier via chequevert@cci-paris-idf.fr.

Le Chèque vert pour qui ?

Les commerçants de proximité ou artisans franciliens, qui emploient moins de 20 salariés.

Le Chèque vert quel montant ?

  • La subvention peut atteindre 1.500 euros au maximum.
  • Sont éligibles les dépenses d’investissement réalisées depuis le 23 juillet 2021.
  • L’aide est octroyée dans la limite du budget alloué au dispositif.

Quels sont les types de projets concernés ?

Plusieurs types d’opérations sont éligibles au Chèque vert :

  • L'économie circulaire et la gestion des déchets : acquisition de contenants, emballages et emportes restes réutilisables et consignés, présentoirs et distributeurs à vrac, broyeurs ou compacteurs pour les déchets, etc.
  • La régulation et les émetteurs de chaleur : plancher chauffant hydraulique à basse température, robinet thermostatique pour radiateur existant, chauffe-eau solaire individuel, etc.
  • L'éclairage : luminaire intérieur à modules LED, conduits de lumière naturelle, lanterneaux d'éclairage zénithal, etc.
  • La ventilation et l'amélioration de la qualité de l'air : ajout de matériel de filtration sur la ventilation existante, ventilation mécanique simple flux à débit d'air constant ou modulé, purificateurs d’air ou filtres, etc.
  • Les équipements d'efficacité énergétique : installation frigorifique utilisant du CO2 surcritique ou transcritique, fermeture des meubles frigorifiques de vente à température positive ou négative, système hydro-économes, etc.
  • L'isolation : isolation de combles ou de toitures, des murs, d'un plancher, etc.
  • Les mobilités douces : points de recharge ouverts au public sur des espaces de parking privés, points de recharge pour l’usage professionnel, achat de vélo cargo triporteur, etc.

À noter : le Chèque vert est cumulable avec le Chèque numérique.