Portraits d'Argenteuillais

Élégance de la conscience

Portraits d'Argenteuillais Élégance de la conscience

Portraits d'Argenteuillais

À 25 ans, l’Argenteuillaise pur jus Lyna Mahyem s’épanouit en vivant de sa musique et brille dans le R’nB français à coups de textes aussi ciselés que sensés.

Bio

1995 naissance à Argenteuil

2008 écriture des premiers textes

2017 album LM

2020 album Femme forte

Toute de noir vêtue en cet après- midi de décembre, Lyna Mahyem et son caractère bien trempé ne peuvent que convoquer à la table d’interview une de ses grandes inspiratrices : Édith Piaf. Comme elle, Lyna sait ce qu’elle veut. L’album de l’Argenteuillaise à la solide réputation dans le milieu du R’nB, Femme forte, s’est écoulé en une semaine à 2 000 exemplaires, et sans publicité. Une performance.

Femme forte… Tout Lyna. À l’image de son titre Purple qui évoque toutes les violences faites aux femmes. « Je tiens à aborder ce type de sujets, parfois tabous. Et je me suis beaucoup plus livrée en m’inspirant de ma proprevie! Il y a un côté thérapeutique, bien sûr », glisse Lyna. Si la légèreté est primordiale, alterner avec des textes concernés l’est autant. Le tout porté par une écriture aussi soignée qu’émouvante, touchant aux tripes avec élégance. Mais d’où tient-elle cette plume qui a dessiné ses premiers vers à 13 ans, seule, avant de suivre des sessions d’écriture au Val- d’Argent-Nord, où elle habite toujours, via le collectif Val-Nord-Favelas ?

« Mes parents avaient un bar-restaurant dans le XXe. Ils y programmaient des concerts en mélangeant chansons françaises et maghrébines », sourit-elle. Ses penchants pour le métissage et les textes seront renforcés par les goûts de ses frères et sœurs : R’nB, rap et musiques orientales. Côté chanson française aux textes ourlés, Lyna citera, outre La Môme à la petite robe noire, Charles Aznavour ou Jacques Brel.

« Je désire toucher un large public, traverser les frontières et exporter mes morceaux. » De l’ambition, tout en réussissant à rester humble, elle demeure modeste et accessible, prend « davantage de plaisir sur scène qu’en studio» et rêve de Stade de France.

Aussi forte que femme. Jointe par Maybelline New York, elle est devenue l’une des égéries de la marque de cosmétiques, avec qui elle a travaillé sur le clip de son morceau Outro, réalisé par Leila Sy. Très attachée à Argenteuil, elle se veut exemplaire pour ses enfants et n’hésite pas à échanger quelques passes avec eux, en grande fan de foot et du PSG. Touche-à-tout, Lyna pratique aussi la danse hip-hop et cuisine, notamment des pâtisseries. Vous voulez lui faire plaisir ? Offrez-lui une tarte aux fraises : ses yeux pétilleront rien qu’à cette perspective…