Portraits d'Argenteuillais

Il a “ozé”, le magicien

Portraits d'Argenteuillais Il a “ozé”, le magicien

Portraits d'Argenteuillais

Jean-Michel Vallette, alias Valjemiflo, a découvert la magie il y a plus de 20 ans. Depuis, il n’a eu de cesse de se produire tout en brillant en compétitions internationales. L’Argenteuillais rêve même d’en vivre.

Bio

1972
Naissance à Rueil-Malmaison


1996
Découverte de la magie


2005
Installation à Argenteuil


2021
Championnat du monde des arts
du spectacle à Las Vegas.

La magie, si l’on tombe dedans, on est fichu, immédiatement accroché. Pour Jean-Michel Vallette, par exemple, c’est le hasard qui l’a guidé vers les tours et il ne s’en est pas remis, pour son plus grand bonheur. « À la vingtaine, alité à cause d’une varicelle, j’ai acheté des livres et ai travaillé mon premier tour de magie. Premier spectateur : son père, qui en ressort bluffé, pourtant grand cartésien puisqu’ingénieur. Comme d’ailleurs Jean-Michel.

L’épisode date de la fin des années 1990 et depuis, l’Argenteuillais n’a eu de cesse d’apprendre de nouveaux tours, prenant des cours, achetant des VHS, l’ancêtre à bande magnétique du DVD. Il s’intéresse à la manipulation des cartes et, plus incongru, à celle des timbres et des enveloppes, et finit par se produire dans des fêtes privées, sous le pseudo Valjemiflo. Partager des émotions avec le public est formidable, assure ce père de deux enfants. Il a créé sa propre structure en 2019 au cours d’une période de chômage. Il fallait que je m’occupe, lance Jean-Michel, pragmatique. L’année suivante, tout s’accélère. On lui propose de participer à un tournoi national à Paris dont il termine 4e : premier coup de maître et tremplin vers une compétition internationale. Jean-Michel travaille donc son numéro, imagine une histoire et monte sur la 3e marche du podium. Un numéro, sur scène, c’est aussi du théâtre, confirme-t-il. Fulgurant : l’homme a du talent, se lance alors dans le championnat du monde des arts du spectacle et décroche la médaille d’argent. Il va sans dire qu’il est à nouveau retenu pour l’édition 2021, qui se déroule en novembre à Las Vegas. Il vise l’or et, pour financer son voyage, recherche des sponsors et lance une cagnotte. Depuis, celui qui rêve de vivre de la magie a tout de même retrouvé une activité professionnelle et en grand amateur de musiques de films, en interprète avec sa fille, elle au violon, lui au synthé. Pas facile de tout concilier même s’il dort peu.

Jean-Michel ? Un pragmatique à l’âme d’enfant. La magie, c’est mon petit grain de folie. »

  • S.Le.