Portraits d'Argenteuillais

Résilience et conscience

Portraits d'Argenteuillais Résilience et conscience

Portraits d'Argenteuillais

Gravement harcelée pendant ses années de collège, Clara Taprest s’en est sortie en brisant le silence. Elle mène à présent une brillante scolarité et son projet autour de la socio-esthétique vient d’être salué par une bourse de la Légion d’honneur. Exemplaire.

Bio

2004
Naissance à Argenteuil
2015
Début du harcèlement scolaire
2019
Dépôt de plainte
2020
Bourse de la légion d'honneur

« Oui, vous pouvez l’aborder. Et surtout, précisez que l’on peut s’en sortir si l’on en parle et se bat.

Clara Taprest – elle vient de décrocher une bourse de la Légion d’honneur, qui récompense les élèves les plus compétents et investis dans des projets professionnels atypiques – peut faire figure de miraculée. Rescapée d’un fléau trop récemment pris en compte : le harcèlement scolaire. Cela a duré mes quatre années de collège. Ce fut très dur et ça m’a plongée dans une sorte de dépression, au point que je me faisais du mal. Certains professeurs me disaient que je n’arriverais à rien, des élèves se moquaient. Méchanceté gratuite et impression d’être seule contre tous. Malgré des bas, très bas, elle parvient à déposer plainte, à parler, jetant une ultime bouteille à la mer saisie par deux enseignantes bienveillantes. Elles m’ont épaulée et permis de me relever. Sa force de caractère et sa persévérance lui permettant de s’engager sur le chemin de la réussite, dans une filière qui lui convient, à l’esprit franchement plus altruiste que celui de ses anciens harceleurs.

Diabétique, habituée des hôpitaux, elle se rêve infirmière. Mais trop compliqué. Elle se tourne alors vers l’esthétique : On y est aussi dans le soin pour apporter du bien-être. Quand j’ai vu comment les infir-mières s’occupaient de moi, j’ai voulu être bénévole dans une association comme socio-esthéticienne. D’où sa volonté de décrocher un BTS dans le domaine. Il peut s’agir de dispenser des soins à des femmes qui n’ont pas d’argent ou souffrent d’un cancer, illustre-t-elle. C’est ce projet que salue la bourse de la Légion d’honneur, que Clara a décrochée après sélection de son lycée, rédaction d’une lettre de motivation et passage devant un jury.

Échanger avec elle une petite heure suffit pour percevoir une personnalité qui force le respect. Et se préserve des temps de dé-tente en sortant avec ses copines, faisant les magasins, lisant beaucoup, notamment des polars, et écoutant énormément de musique : De tout et à fond ! » »Comme une jeune fille “normale”...

S.Le.